PAR INES DALI
Comme la veille, les contaminations au nouveau coronavirus, qui ont enregistré une très légère baisse, ont continué à se maintenir au-dessus de la barre de mille cas. En revanche, les décès ont grimpé pour atteindre 16 personnes ayant succombé à la maladie de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 12 cas la veille, selon le bilan d’hier. Le nombre de morts continue, lui aussi, de se maintenir dans des proportions élevées, comme tous les autres indicateurs de la pandémie.
L’Algérie a enregistré 1.099 cas confirmés de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 1.107, la veille a indiqué le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué. Quant aux cas des malades en soins intensifs, qui ont dépassé la barre de la cinquantaine mercredi dernier, ils ont connu, également, une légère baisse avec «45 patients en soins intensifs», contre 47 la veille, selon la même source. Pour leur part, les guérisons ont connu une hausse, passant à 612 malades déclarés complètement rétablis et ayant quitté les structures hospitalières durant les dernières vingt-quatre heures, contre 588 la veille, a annoncé le ministère de la Santé. Il a, par ailleurs, fait savoir que le nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie, depuis le début de la propagation du Covid-19 dans le pays, s’est élevé à «153.309 cas dont 1099 nouveaux durant les dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 3.938 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 105.604 cas», a précisé le ministère de la Santé dans son bilan quotidien.
Pour la répartition sommaire des cas de Covid-19 à travers le territoire national, il est indiqué que «8 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, 15 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, alors que 25 autres ont connu plus de 10 cas», selon le ministère de la Santé.
Devant la situation grave que traverse le pays, les autorités sanitaires ont tenu à souligner que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de prévention», insistant, dans ce sens, sur le port obligatoire du masque, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains. Ces recommandations restent d’actualité tant que la pandémie est toujours là. C’est pour cela que les professionnels de la santé ne se lassent pas de le réitérer tous les jours. Il y a va de la santé de tout un chacun, de celle de sa famille et tout son entourage.
Au moins 4.086.242 morts dans le monde
Le Covid-19 a fait au moins 4.086.242 morts dans le monde depuis l’apparition de la
maladie fin décembre 2019 en Chine, selon un bilan annoncé hier par des sources officielles.
Plus de 189.911.110 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l’épidémie. La grande majorité des malades guérissent, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois.
L’OMS estime même, en prenant en compte la surmortalité directement et indirectement liée au Covid-19, que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui officiellement recensé.
Une part importante des cas les moins graves ou asymptomatiques reste aussi non détectée malgré l’intensification du dépistage dans de nombreux pays.
Sur la journée de samedi, 7.253 nouveaux décès et 463.309 nouveaux cas ont été recensés dans le monde.
Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Indonésie avec 1.093 nouveaux morts, le Brésil (868) et la Russie (764).
Les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 608.898 décès pour 34.069.082 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins.
Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 541.266 morts et 19.342.448 cas, l’Inde avec 413.609 morts (31.106.065 cas), le Mexique avec 236.240 morts (2.654.699 cas), et le Pérou avec 195.047 morts (2.092.125 cas).
Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 592 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Hongrie (311), la Bosnie (295), la République tchèque (283) et la Macédoine du Nord (263).
L’Amérique latine et les Caraïbes totalisent 1.328.964 décès pour 39.432.328 cas, l’Europe 1.186.886 décès (56.338.922 cas), les Etats-Unis et le Canada 635.390 décès (35.491.904 cas), l’Asie 621.694 décès (42.506.537 cas), l’Afrique 157.170 décès (6.201.887 cas), le Moyen-Orient 154.935 décès (9.871.473 cas), et l’Océanie 1.203 décès (68.062 cas). <