Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mercredi, 12 septembre 2018 06:00

Pour le bien des collectivités

Écrit par Hakim Laloui
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La question du partenariat entre les entreprises publiques et privées est régulièrement évoquée et débattue à travers différents rendez-vous qui lui sont consacrés. L’offensive du secteur privé sur la place économique nationale et ses performances réalisées dans différents secteurs et branches

, industriels ou de services, a fini par faire de ce partenariat une étape incontournable, et tout aussi décisive, dans la marche du pays vers une économie nationale réellement productive, performante et capable de relever le défi de se substituer aux produits « made in » avec lesquels le consommateur algérien s’est familiarisé depuis des années, sur fond de liens affectifs que seule vraisemblablement une offre locale de qualité serait en mesure de rompre. Ceci étant, le partenariat public-privé ne se limite sans doute pas aux seules opérations d’un partenariat limité à faire collaborer et coopérer les deux parties dans le cadre d’une entreprise commune. Ce partenariat peut, en effet, se faire sous forme de prestations de petites microentreprises au profit de grandes entreprises publiques ou encore pour le compte des collectivités locales, d’autant que ces dernières rencontrent d’énormes difficultés à gérer certaines de leurs activités courantes, notamment en matière de service public. Elles sont, en effet, très nombreuses, sinon majoritaires, les APC et APW à travers le pays à se heurter aux tracas d’un quotidien fait de charges impossibles à assurer par les moyens internes, à l’exemple du transport scolaire, les marchés publics, les parkings ou encore l’alimentation en eau potable. C’est pourquoi, le recours à la sous-traitance devient une alternative qui mérite d’être considérée à sa juste valeur de solution pour les collectivités locales.

Et dans cette logique, le décret qui vient d’être publié sur le Journal officiel pour autoriser les wilayas et les communes à externaliser certaines prestations de service public ne manquera sans doute pas de faire des heureux chez les responsables concernés au niveau des wilayas et des APC. Il ne manquera pas non plus de créer des postes d’emploi à travers de petites entreprises privées qui pourraient s’associer aux collectivités locales.

Lu 69 fois
Plus dans cette catégorie : « Sous condition Des efforts à consentir »

Laissez un commentaire