Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 12 septembre 2018 06:00

Tizi Ouzou/Formation profesionnelle : Seulement 3 000 nouveaux stagiaires inscrits au niveau local

Écrit par S. Oularbi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En prévision de la rentrée de la formation professionnelle-session septembre, qui aura lieu le 23 septembre, et dont les inscriptions se poursuivront jusqu’au 15 du même mois, la radio de Tizi Ouzou a organisé tout au long de la journée d’avant-hier une journée d’information sur la vulgarisation des dispositifs mis en place pour la préparation de cette rentrée afin d’inciter les jeunes à rejoindre les centres de formation professionnelle pour acquérir un métier d’avenir. En termes de chiffres, sur les 13 000 offres de formation professionnelle disponibles pour cette rentrée, seulement  3 000 candidats se sont inscrits au niveau local.

 


Selon le directeur de la formation et de l’enseignement professionnels, Rachid Louhi, toutes les conditions d’accueil ont été mises en place au profit des nouveaux stagiaires. Il a affirmé qu’ils font en sorte que les besoins du marché du travail soient adaptés dans le plan de formation de la session afin de permettre aux stagiaires de décrocher un emploi et réussir leur insertion professionnelle. Une démarche qui a été prise en collaboration avec les autres directions de l’exécutif local en l’occurrence le travail, l’agriculture, industrie, l’artisanat et les différents dispositifs d’aide à l’emploi des jeunes (Canc, Ansej, Andi, Angem). Louhi a affirmé que les offres de formation sont adaptées aux demandes du marché du travail au niveau local en vue d’absorber le chômage qui frappe de plein fouet la région. D’ailleurs, des conventions-accords ont été signées avec la direction de l’emploi pour l’insertion de ces jeunes stagiaires. « Nous accompagnons les jeunes stagiaires pour leur donner toutes les possibilités d’insertion professionnelle. D’ailleurs, dans le cadre de différents dispositifs de soutien à l’emploi de jeunes, les pouvoirs publics accordent des financements afin que ces jeunes puissent créer leurs microentreprises et réussir leur projet d’avenir. Nous faisons en sorte d’adapter ces besoins dans le plan de formation de la session. »
Actualisation du fichier des emplois
Le DFEP a mis l’accent sur l’intégration de spécialités de formation qualifiantes qui contribuent à la diversification de l’économie nationale hors hydrocarbures, notamment l’hôtellerie et le tourisme. « La wilaya recèle des potentialités touristiques pour le développement de ce secteur. Alors nous devrons préparer une main-d’œuvre pour ce secteur à l’essor de l’économie nationale ». Dans le même sillage, il a annoncé l’actualisation du fichier de l’emploi selon les zones de la wilaya, comme cela été prescrit dans le découpage administratif de la wilaya. Cette démarche leur permet de connaître les profils de formation existants au niveau des employeurs et de détecter ceux recherchés par chaque employeur susceptibles d’être proposés aux jeunes stagiaires. «Notre objectif est de développer le secteur de la formation professionnelle». Louhi a saisi cette occasion pour interpeller les opérateurs économiques d’être professionnels dans leurs engagements en matière de développement de la formation résidentielle.
Réception de 2 instituts de formation professionnelle
S’agissant des nouvelles structures dont a bénéficié le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le DFEP a annoncé que cette rentrée sera marquée par la réception de deux nouvelles structures qui entrent dans le cadre du programme d’investissement mis en place par les pouvoirs publics. Il s’agit de l’Institut d’enseignement professionnel à Oued Fali, dont les travaux de réalisation sont finalisés. « Il reste seulement le placement des plateaux techniques et nous sommes prêts à réceptionner des sections détachées au niveau de cet institut où toutes les conditions d’accueil sont réunies, en attendant qu’il y ait le lancement de l’enseignement professionnel une fois que les plateaux techniques sont parvenus», a-t-il affirmé. La deuxième structure sera réceptionnée au niveau de la localité d’Azeffoun. Il s’agit de la mise en service d’un institut national spécialisé de l’enseignement professionnel dans le secteur de l’hôtellerie et du tourisme. « Vu les potentialités touristiques que recèle cette localité, nous avons décidé de développer la formation dans ces secteurs au niveau de cette localité balnéaire et répondre à la demande des touristes qui transitent par les plages de cette commune». A préciser que la wilaya compte 6 centres de formation professionnelle, 31 centres de formation professionnelle et d’apprentissage, 10 annexes. A cela s’ajoutent, des demandes présentées par les autorités locales portant la création de sections détachées en milieu rural, a-t-il dit. n

Laissez un commentaire