Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 12 juillet 2018 06:00

Les Diables Rouges ont eu du mal à digérer l’élimination en demies : Amère Belgique !

Écrit par Mohamed Touileb
Évaluer cet élément
(0 Votes)

C’était la première défaite dans la Coupe du Monde 2018 en Russie. Et elle était fatale pour la Belgique parce qu’elle l’a éliminée de la course vers le prestigieux trophée. Après avoir aligné 5 victoires de rang, terminé premiers de leur groupe devant l’Angleterre et éliminé le Brésil, grandissime favori, les Belges ont subi la loi de la France.

Un revers qui a mis fin au rêve de triompher pour la génération dorée. Qui l’a – surtout – frustrée. Et c’était palpable dans les déclarations dans la zone mixte après le match.
Les coéquipiers d’Eden Hazard ont pris le jeu à leur compte, ont voulu le faire mais cela n’a pas suffi. En face, les Français étaient très disciplinés et présents dans les duels. Ils ont su subir et opérer par contres rapides grâce à Kylian Mbappé et son explosivité. Avec 64% de possession, la bande à Roberto Martinez a eu la plupart du temps le ballon. Mais elle n’a pas su le mettre au fond des filets de Hugo Lloris impérial sur sa ligne et qui a sorti magistralement les trois seules frappes cadrées sur 9 tentatives de l’adversaire. Les « Red Devils » ont logiquement eu l’impression d’avoir dominé la partie et mérité de la gagner. Toutefois, les « Bleus » ont tenté plus leur chance avec 19 frappes au but de Thibaut Courtois dont 5 qui ont trouvé le cadre avec 2 buts tout faits que le portier de Chelsea a sauvés. Ce dernier n’a pas digéré la manière dont lui et ses camarades ont été sortis du tournoi. « C’est un match frustrant. La France a joué à rien, ils ont joué à défendre devant leur but. Ils ont joué en contrattaque, avec Mbappé et Griezmann, ils sont très rapides. C’est leur droit. Ils ont joué très bas, on a toujours eu des problèmes contre ça, ils ont très bien fait ça », a jugé le longiligne keeper avant de faire remarquer : « J’ai fait quelques arrêts, mais ils n’ont pas eu de grosses occasions. Ils marquent sur corner, c’est dommage. On perd contre une équipe qui n’est pas meilleure que nous. On a perdu contre une équipe qui joue à rien, qui défend. Contre l’Uruguay, ils ont marqué sur un coup franc et une erreur du gardien. C’est dommage pour le football que la Belgique n’a pas gagné.»


Tout est permis pour jouer un finale d’un Mondial
La pilule avait du mal à passer dans le camp belge. Même chez Hazard qui a l’habitude d’être très mesuré dans ses propos. « Je préfère perdre avec la Belgique que gagner avec la France. On a le plus beau jeu, c’est plus mon style... », a lâché celui qui a accompli 10 dribbles sur 10 tentés avec un taux de passes réussies à 94%. Selon lui, sa sélection « a été peut-être la plus belle de la Coupe du monde, estime le meneur de jeu. On tombe contre une équipe solide, l’équipe de France, qui ne pratique peut-être pas le plus beau jeu, mais qui est solide défensivement et qui marque quand ils ont une ou deux occasions.» Dans le jeu, les quart-de-finalistes du dernier Euro en France étaient séduisants. Il faut le reconnaître. Mais en face, il y avait plus de réalisme et de maturité pour ce genre de rendez-vous sachant que l’EDF était le finaliste malheureux du dernier Championnat d’Europe des nations. A l’image du prodigieux Kylian Mbappé qui a su faire perdre les nerfs à ses adversaires. Surtout lors des dernières minutes de la partie. Agaçant oui. Au point d’être accusé d’anti-jeu par ses homologues. Pour le joueur du Paris Saint-Germain, ce que les autres pensent n’est pas trop important. « Ils peuvent penser ce qu’ils veulent, si je les ai offensés, je m’en excuse. Mais moi je suis en finale, voilà c’est tout», c’est ainsi que l’ancien Monégasque a répondu. Après tout, seule la victoire compte. Et il le sait très bien malgré un vécu récent dans le foot de haut niveau. Une place en finale est à prendre même quand le jeu est dégueulasse. Ce n’était pas beau mais c’était efficace.

Laissez un commentaire