Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 13 septembre 2018 06:00

En dépit du fait d’avoir conservé le titre arabe de cyclisme : Beaucoup reste à faire pour la petite reine algérienne

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’Algérie a confirmé sa suprématie à l’échelle arabe en matière de cyclisme en remportant le titre de la 18e édition du championnat des nations de la discipline (cadets, juniors, séniors messieurs et filles). Une compétition qui a pris fin mardi dernier à Mostaganem en attendant une progression à l’échelle continentale.


Les Egyptiens ont été des concurrents coriaces pour les Algériens qui ont finalement eu le dernier mot grâce à la différence des médailles en argent. En effet, les deux sélections ont enregistré le même nombre de médailles d’or. Ainsi, les cyclistes algériens ont récolté 23 médailles (8 en or, 10 argent et 5 bronze) contre 8 médailles (6 or, 1 argent et 1 bronze) pour les Egyptiens pour confirmer leur titre arabe gagné d’ailleurs l’année dernière à Cham El Cheikh en terre égyptienne. Le podium a été complété par les Jordaniens avec trois médailles (1 or, 1 argent et 1 bronze).

Le président de la FAC très content mais…

Le président de la Fédération algérienne de cyclisme (FAC), Mabrouk Karboua, était content en constatant que «la sélection nationale a battu pour la deuxième année consécutive le record des médailles dans l’histoire de la compétition, en récoltant dans cette édition 23 médailles dont 8 en or contre 17 médailles au précédant championnat qui s’est déroulée à Charm Cheikh (Egypte).
Karboua a tenu à souligner que «cette consécration confirme le travail intensif et permanent sur le terrain, lors de la compétition et la préparation, attestant du calme et de la stabilité au sein du cyclisme algérien. » Mais il a bien évité de comparer cette compétition régionale à d’autres plus huppées.
Et il faut bien concevoir qu’il faut toujours viser haut pour progresser.
L’Algérie, qui a été représentée par 24 athlètes, soit six cyclistes par catégorie (cadets, juniors, seniors et dames), avait comme objectif de terminer sur le podium et c’est chose faite avec cette victoire finale et la conservation de ce titre régional.
L’objectif est bien atteint. Mais il ne faut surtout pas oublier que c’est une compétition de moindre calibre en attendant une véritable progression de nos jeunes cyclistes à l’échelle africaine.

Organisation réussie

Bien qu’au mois de juillet dernier, le président de l’instance internationale, David Lappartient, avait annoncé à Amman que les championnats arabes des nations de cyclisme (route et piste) sont désormais reconnus par l’Union cycliste international, toujours est-il, que le niveau est de moindre qualité qu’à l’échelle continentale. Cette compétition arabe devrait donc servir de tremplin pour une vraie progression de nos cyclistes.
Par contre, sur le plan de l’organisation de ces joutes arabes, il faut reconnaître que les responsables du cyclisme algérien ont bien réussi dans leur mission.
D’ailleurs, le président de la FAC a bien souligné à l’issue de cette édition d’Alger que cette édition n’a enregistré, n’a connu aucune réclamation ou protestation des délégations arabes participantes à la faveur des efforts fournis par les autorités de la wilaya de Mostaganem pour la réussite de ce championnat.
Plus de 250 participants (techniciens, administratifs et sportifs) dont 130 cyclistes de l’Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Soudan, Jordanie, Palestine, Liban, Irak, Koweït, Emirats arabes unis, Qatar, Bahreïn, Oman et Yémen ont pris part à ce championnat.

Classement final :
1) Algérie : (8 or, 10 argent et 5 bronze)
2) Egypte : (6 or 1 argent et 1 bronze)
3) Jordanie : (1 or 1 argent et 1 bronze)
4) Emirats arabes unis :
(2 argent et 2 bronze)
5) Irak : (1 argent et 4 bronze)

Laissez un commentaire