03:33:56 Vendredi, 3 Juillet 2015

L’élection du bureau de wilaya de la Chambre de commerce et d’industrie Chenoua (CCIC), de la wilaya de Tipasa, a eu lieu ce week-end avec la nomination à sa tête de Djalel Sarandi Maâmar, un entrepreneur du secteur du bâtiment, pour une durée de trois années.

L’opération, qui a eu lieu à la salle de la bibliothèque de lecture publique de la wilaya, sous la supervision de la direction du commerce, s’est faite en présence de nombreux commerçants et opérateurs économiques de la wilaya et des adhérents de la chambre qui ont élu deux vice-présidents, à savoir Ali Zahraoui (commerçant) et Mohand Idir Tair (industrie), secondés par trois autres membres qui composeront le bureau de wilaya. Il s’agit de Kamel Bouhnaf (services), d’Amohand Redha Oukouchih (commerce) et de Nasrellah Samir Seddik Semiani (industrie). Le scrutin, qui a permis d’élire l’instance dirigeante représentant l’activité commerciale et industrielle et de services pour les trois prochaines années, a permis aux adhérents de choisir leur bureau et dirigeants parmi les 21 membres de l’assemblée générale de la chambre, dont 4 pour l’industrie, 4 pour le commerce, 8 pour le BTPH et 5 pour les services. Les postulants sont répartis entre quatre catégories professionnelles, et ce, conformément à un arrêté du 16 février 2014, qui stipule une répartition nouvelle des sièges des assemblées générales des Chambres de commerce et d’industrie (CCI). Ces catégories, définies conformément à un arrêté du 16 février 2014, qui stipule une répartition nouvelle des sièges des assemblées générales des Chambres de commerce et d’industrie (CCI), concernent l’industrie, le bâtiment et travaux publics, les services et enfin le commerce avec respectivement 9, 7, 5 et 4 sièges. Selon les adhérents de la CCIC de Tipasa, ils attendent beaucoup de ce nouveau bureau, car, selon eux, le précédent a failli à ses missions. Les nouveaux élus des organes de la Chambre de commerce et d’industrie Chenoua (CCIC) devront faire un travail en profondeur en matière d’accompagnement des opérateurs, d’encadrement, de soutien et de mise à niveau des entreprises.