Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 25 novembre 2015

Deux ultimes journées pour essayer de composter le précieux ticket et continuer de rêver. Certains sont en ballottage favorable. D’autres accusent un retard conséquent ou rattrapable. Ce soir, sur les pelouses européennes, il y aura des chocs. Des matches aux allures de couperets, mais aussi d’émouvantes retrouvailles. Zlatan Ibrahimovic (Paris Saint-Germain) sera de retour à Malmö, son club formateur, avec une nouvelle tunique. Là où tout a débuté pour lui. Là où il a commencé à écrire la légende qu’il est aujourd’hui. Pendant ce temps, des clubs entrevoient le prochain tour, tandis que d’autres les verront s’éloigner s’ils se gourent.

 

La vie change, les temps aussi, mais les racines restent ancrées. Il y a de ces endroits qui restent magiques. Même quand on devient une sommité, la vie vient nous rappeler d’où l’on vient. Souvent, au bercail grandi on y revient. « Tu peux sortir un gars de Rosengard, mais tu ne pourras jamais sortir Rosengard de ce gars. » Dixit celui qui sera la star et l’attraction de cette soirée européenne. Au-delà de l’opulence que le foot lui a donnée, la vie offrira certainement le moment le plus riche en émotions à Zlatan Ibrahimovic. L’enfant de Rosengard (Suède) sera, quinze ans après, de retour à la case départ au moment où sa carrière se rapproche du tournant final. Il se murmure que c’est sa dernière saison sur le Vieux continent, donc son ultime participation à la Ligue des champions. Avant de s’en aller, Malmö honorera son idole. Le longiligne avant-centre a même eu la générosité de privatiser la place centrale de Stortorget où le match sera projeté sur un écran géant. Pour son attendu comeback, l’ancien joueur de l’Ajax, du Milan et du Barça voit les choses en grand. Un moment quasiment historique et une aubaine pour les vendeurs du marché noir où le ticket d’entrée pour assister à cette partie à atteint les 2 150 euros. Rien que ça. A oublier même qu’il y a un match de foot et un enjeu. Deuxième du groupe A avec 7 unités, derrière le Real Madrid (10 points), le club parisien pourrait assurer sa qualification en cas de succès conjugué à une victoire des Madrilènes dans l’autre match de la poule face au Shakhtior Donetsk en Ukraine. Surtout que l’équipe de la capitale espagnole est obligée de réagir après le cinglant 4-0 essuyé samedi lors du clàsico. De son côté, le FC Malmö (4e, 3 points), défait 2 buts à 0 au Parc des Princes le 15 septembre, est condamné à l’exploit pour entretenir les infimes chances pour composter un billet, voire se qualifier à la Ligue Europa. Loin des émotions, près des mathématiques qui scellent les sorts, dans le groupe B, le faux pas sera interdit. Les quatre équipes se tiennent dans un mouchoir de poche. Manchester United (1er, 7 points) recevra le PSV Eindhoven, qui pointe à une longueur, au moment où le CSK Moscou (4e, 4 points) sera l’hôte du VFL Wolfsburg (3e, 6 points). Les teams qui tireront leur épingle du jeu pour cet avant-dernier round prendraient une option presque définitive pour le passage en huitièmes de finale. La situation est un peu plus décousue dans la poule C où le Benfica (1er, 9 points) et l’Atlético Madrid (2e, 7 points) semblent être en mesure d’arracher les deux billets. Seulement, les Espagnols auront un match important à négocier lorsqu’ils accueillent les Turcs du Galatasaray qui pourraient revenir à leur hauteur en cas de succès. Parallèlement, le club de Lisbonne sera en voyage au Kazakhstan pour donner la réplique au club d’Astana, dans un match prévu à 16h, qui ferme la marche. Pour toute soirée, il y a un choc et un match au sommet. L’affiche du jour se jouera à Turin. Une opposition italo-anglaise entre la Juventus et Manchester City. Les deux prétendants sont respectivement 2e (8 points) et 1er (9 points). Les Citizens avaient été battus par les Turinois lors de la première journée chez eux. Les poulains de Manuel Pellegrini, laminés à domicile (1-4) par Liverpool, samedi passé en championnat, auront tout à prouver en terre transalpine. Le faux pas est interdit au moment où le leadership sera en jeu. Un peu loin derrière, le FC Séville (3e, 3 points) et Borussia M’Gladbach, bon dernier avec 2 unités et qui ne peut espérer une qualif’, joueront, en Allemagne, pour la 3e place synonyme de reversement en C3. Les Sévillans, détenteurs de la Ligue Europa, s’étaient imposés sur le score net et sans appel de 3 buts à 0 à l’aller. 

Publié dans Sports

Invités à se prononcer sur les chances de l’équipe nationale U23, qui débute samedi prochain à Dakar (Sénégal), les joueurs de la sélection nationale se sont montrés tous confiants et optimistes quant aux chances de notre sélection de réussir un bon tournoi. La star des Rouge et Noir de l’USMA, Zineddine Ferhat, pense que le groupe est prêt à faire face à n’importe quelle situation. «L’Algérie est placée dans un groupe très relevé dans cette CAN, aux côtés de l’Egypte, du Mali et du Nigeria. Nous allons nous concentrer sur notre objectif qui est la qualification aux jeux Olympiques de Rio de Janeiro-2016. Je pense qu’il faudra bien négocier le début du tournoi face à l’Egypte et essayer ensuite de bien gérer les deux prochains matches. Nous avons toutes nos chances dans cette CAN », a-t-il déclaré. Son coéquipier à l’USMA, Ayoub Abdellaoui, abonde dans le même sens et affirme que l’équipe jettera toutes ses forces dans la bataille pour arracher l’une des trois premières places qualificatives aux JO de Rio. « Tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Nous avons des atouts à faire valoir au vu de l’expérience des joueurs qui composent notre équipe », a-t-il souligné. L’attaquant du Mouloudia d’Alger, Oussama Chita, avoue que son équipe a hérité d’un groupe très difficile avec la présence d’adversaires qui ne seront pas faciles à jouer et qui se trouvent dans leur meilleure forme. Toutefois, il reste confiant et pense que son équipe est capable d’arracher une place parmi les premiers et une qualification au dernier carré. Même son de cloche chez le jeune défenseur de l’Entente de Sétif, Riad Kenniche, qui pense que le groupe de la sélection est homogène et peut rivaliser avec n’importe quel adversaire. «L’équipe est composée de joueurs évoluant en championnat d’Algérie, ce qui est important pour la cohésion du groupe. L’absence de Bensebaïni et d’Aït Athmane ne va en aucun cas perturber la préparation de notre équipe », avouera Kenniche, qui croit en les chances de son team. A noter que la sélection s’est envolée hier en direction de Dakar à bord d’un avion spécial d’Air Algérie et qu’elle débutera la compétition samedi prochain avec un premier match au sommet face à l’Egypte. 

Publié dans Sports

L’entraîneur adjoint de Nîmes Olympique (Ligue 2 française de football), Hakim Malek, assurera l’intérim à la tête de l’équipe seniors jusqu’au recrutement d’un successeur au coach démissionnaire, José Pasqualetti, a indiqué lundi la direction du club. « C’est Malek qui dirigera l’équipe mardi, lors de la 15e journée contre Valenciennes », a affirmé le président du club, Christian Perdrier, dans une déclaration au journal Midi-Libre. De guerre lasse après une succession d’échecs, Pasqualetti a rendu son tablier mardi dernier, laissant le club à la dernière place du classement général, avec un capital de 4 points et sept longueurs de retard sur l’avant-dernier, l’AC Ajaccio. Prise de court et n’ayant pas réussi à engager un nouvel entraîneur dans l’immédiat, la direction de Nîmes a décidé de confier l’intérim au coach adjoint, Hakim Malek, qui connaît bien la maison. Le Franco-Algérien de 43 ans a dirigé le MC El Eulma (1re division algérienne de football) en 2010, et a intéressé dernièrement la JS Kabylie, qui l’avait sollicité pour être l’adjoint du coach Mourad Karouf. Mais Malek a décliné cette proposition, affirmant n’être intéressé que par un poste d’entraîneur en chef, tout comme il le fut au MCEE. Nîmes Olympique reste sur une défaite à domicile contre le FC Sochaux Montbéliard (2-0) et sera appelé à effectuer un périlleux déplacement, ce mardi, chez l’ancien club de Foued Kadir et Carl Medjani, le FC Valenciennes.

Publié dans Sports

Le milieu offensif algérien de Leicester City, Riyad Mahrez, auteur de 7 buts et 6 passes décisives en 13 matches, « incarne un des symboles de la réussite de son équipe », devenue leader de la Premier League anglaise de football à l’issue de la 13e journée de championnat, a considéré le journal l’Equipe. «Auteurs de 20 buts sur les 28 inscrits par Leicester City en ce début de saison, Jamie Vardy et Riyad Mahrez forment l’actuelle meilleure attaque de la Premier League. Ils incarnent donc, à eux deux, le symbole de la réussite de leur équipe», a indiqué le quotidien français. l’Equipe a également attiré l’attention sur «l’apport» de l’entraîneur italien Claudio Ranieri, qui tout en restant fidèle au turn-over et au «bricolage», a assuré à son équipe une «constance et une régularité» dans l’obtention des résultats. La réussite de Leicester City s’explique aussi par le nombre important de duels disputés par ses joueurs (1638), en totalisant le meilleur taux de réussite, avec 816 duels gagnés. Le club de Riyad Mahrez, auteur ce week-end d’une victoire en déplacement chez Newcastle (3-0), a profité de la défaite à domicile de l’ancien leader Manchester City (4-1) contre Liverpool pour s’emparer de la tête du classement, avec 28 points.

Publié dans Sports

La sélection algérienne de football des moins de 20 ans (U20) a battu son homologue du Soudan (3-0) en match amical disputé lundi au stade Omar-Hamadi (Alger) dans le cadre de la préparation en vue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations de 2017 qui débuteront en avril 2016. Les buts de la rencontre ont été inscrits par Farid Mellaili (3e), Mansour Benothmane (67e) et Bilel Benhamouda (89e) pour l’Algérie. C’est la seconde confrontation entre les deux sélections après la première qui s’est déroulée jeudi 19 novembre, également au stade Hamadi, laquelle s’était soldée sur un score de parité (0-0). La phase finale de la CAN-2017 aura lieu en Zambie.

Publié dans Sports

Le patron de la fédération de la balle au filet indique qu’aucune décision n’a été prise en dehors des travées de l’assemblée générale et qu’il est toujours respectueux de la loi en vigueur et déclare que la lettre adressée par les ligues régionales au MJS est illégale.

Le patron de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB), Okba Gougam, accusé par des présidents de ligues régionales d’« abus d’autorité », a assuré qu’aucune décision n’a été prise sans passer par les membres de l’assemblée générale. « Une AG extraordinaire s’est tenue le 8 août 2014 et a décidé de la restructuration des organes de gestion de la FAVB. Ni le président ni le ministère (de la Jeunesse et des Sports) n’ont le droit d’agir hors assemblée générale », a déclaré Gougam. Le numéro un de la FAVB a réagi à une lettre adressée au ministère de la Jeunesse et des Sports par des présidents de ligues régionales, que Gougam qualifie d’ailleurs d’« illégale », dans laquelle ils accusent le président de l’instance fédérale de prendre des décisions sans respecter les lois. « Je tiens d’abord à préciser que les personnes qui ont signé la lettre ne représentent qu’eux-mêmes, car ils n’ont pas procédé depuis des années au renouvellement de leurs dossiers au niveau des services concernés. Mais vu la gravité des accusations, je ne peux pas rester sans réaction dans le seul but d’éclairer les amoureux du jeu à six, point par point », a-t-il dit. Les signataires de la lettre accusent le président de la fédération de notamment vouloir « éliminer les bonnes volontés en procédant à l’arrêt des activités des structures décentralisées (ligues régionales qui activent depuis 1990), ceci dans le but de se maintenir à la tête de la FAVB ».
«Ces anciens responsables de ligues ne sont même pas membres de l’AG et n’ont donc même pas le droit de voter, alors en quoi peuvent-ils me gêner dans le cadre d’une éventuelle candidature pour un autre mandat, chose qui n’est pas du tout d’actualité ?», s’est demandé Gougam. «C’est de la pure diffamation !» Les contestataires signataires avec leurs griffes de présidents des Ligues régionales Centre-Ouest-Alger, Ouest-Oran, Est-Constantine et Sud-Laghouat (seule la Ligue régionale Centre-Est-Béjaïa n’a pas émargé) ont aussi signalé que « cette démarche a été déjà adoptée par le président actuel lors de son mandat 2004/2008 (saison 2006/2007), ce qui a engendré la déperdition de plusieurs clubs » au niveau de ces régions. « Nous avons 10 ligues de wilaya légales qui activent bien et contribuent au développement de la discipline. On ne peut pas laisser des instances régionales illégales gérer des matches de volley-ball. Nous sommes face à un cas d’usurpation de fonction de la part des signataires de cette lettre. Nous assumons pleinement nos responsabilités », insiste encore le président de la FAVB. « A titre d’exemple, la Ligue régionale de Béjaïa gérait un championnat composé de 100% d’équipes de la wilaya de Sétif. La restructuration commence à apporter des satisfactions, et ce, à moindres frais », s’est-il félicité.
Le congrès de la CAVB à Alger pointé du doigt
L’autre question évoquée dans cette lettre est les résultats techniques qualifiés de «catastrophiques et pas en adéquation avec les moyens mis par l’Etat», chose que Gougam rejette également. «Ces gens-là ne regardent que la partie vide du verre. Ils parlent des résultats de nos équipes nationales lors des jeux Africains 2015 à Brazzaville, où, pourtant, la jeune équipe des messieurs a été sacrée. Ils oublient qu’avant la participation, certes modeste, de la sélection féminine à Brazzaville en raison du retrait de pas moins de six joueuses cadres, cette même équipe a été vice-championne d’Afrique quelques mois auparavant », a rappelé le patron de l’instance fédérale. Ces ligues reprochent aussi au président de la FAVB sa demande d’organiser à Alger le congrès de la confédération africaine (CAVB), dans « l’unique objectif» de se faire élire en qualité de membre et non président, moyennant une prise en charge de 18 millions de dinars. «Mais d’où ces gens sortent ces chiffres et informations ?, s’est-il encore interrogé. C’est complètement faux. La stabilité de la fédération de volley-ball les dérange. C’est mon analyse des choses. » La FAVB a procédé vendredi dernier lors d’une AG extraordinaire à la mise en conformité de ses statuts, avec les nouvelles dispositions du décret exécutif 14-330 du 27 novembre 2014, fixant les modalités du statut-type des fédérations sportives nationales. 

Publié dans Sports

Le président de la Fédération algérienne handisport (FAH), Rachid Haddad, a assuré que les athlètes et équipes algériennes qualifiés aux jeux Paralympiques de Rio (septembre 2016) bénéficieront de tous les moyens pour une bonne préparation à ces joutes. « La fédération ne sera pas avare. Elle vous dotera des moyens nécessaires pour vous permettre de préparer au mieux et dans les meilleures conditions l’échéance des jeux Paralympiques qui clôtureront le cycle olympique de chaque fédération », a indiqué Haddad aux entraîneurs des athlètes et équipes qualifiés aux joutes paralympiques, lors d’une réunion de travail et d’évaluation à Alger. Après un tour de table consacré à l’évaluation technique des différents résultats obtenus, notamment lors des derniers championnats du monde d’athlétisme (Doha) et les championnats d’Afrique de handibasket (Alger) qualificatifs aux Paralympiques, le premier responsable de l’instance a tenu à saluer les performances obtenues et rendre hommage aux athlètes et à leurs techniciens, tout en les incitant à rester éveillés, car le plus « dur reste à venir », a-t-il souligné. De son côté, le directeur technique national (DTN), Zoubir Aichaine, qui avait assisté à la rencontre aux côtés de son adjoint Saïd Saâd, du directeur des équipes nationales (DEN) Salim Boutebcha et du secrétaire général Karim Noui, a convié l’ensemble des techniciens aux réunions que sa direction va leur consacrer pour finaliser la planification de la préparation des athlètes et définir leurs besoins. « Les jeux Paralympiques de Rio frappent à la porte et nous devons tous retrousser les manches et reprendre le travail. Les compétitions, aux joutes de Rio, seront d’un tout autre niveau. Les différentes compétitions disputées ont constitué, à chaque fois, une étape d’évaluation de nos sportifs et il faut maintenant passer à une vitesse maximale », a expliqué le DTN. 

Publié dans Sports

Le comité d’organisation restreint du tournoi de lutte Océanie-Afrique, prévu du 1er au 3 avril 2016 à Alger et qualificatif aux jeux Olympiques 2016 de Rio de Janeiro, a tenu lundi sa première réunion au siège de la Fédération algérienne des luttes associées (Fala) à Alger. Tenue sous la présidence du patron de la Fala, Rabah Chebah, cette première réunion a été consacrée à l’évaluation des différents aspects de préparation ainsi qu’au travail réalisé jusque-là par les commissions d’hébergement, de transport et de la communication. A cette occasion, le président de la Fala a donné des instructions « fermes » aux différents responsables de commission pour une meilleure préparation de ce tournoi qui « constitue une opportunité pour l’Algérie de qualifier le plus grand nombre possible d’athlètes aux JO-2016 ». Sur le plan organisationnel, plusieurs points ont été abordés par les membres du comité restreint ayant trait aux établissements hôteliers censés accueillir les délégations, la communication et la préparation des équipes nationales. Lors de sa récente visite à Alger, le délégué technique de l’Union mondiale de lutte (UML), Fouad Meskout, avait inspecté les salles omnisports Harcha-Hacène et la Coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à Alger. Il a également visité les établissements hôteliers censés accueillir les délégations participant au tournoi Océanie-Afrique. Le tournoi de lutte Océanie-Afrique (1-3 avril 2016) verra la participation de 351 athlètes représentant 30 pays d’Afrique et 9 pays d’Océanie.

Publié dans Sports