Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 17 décembre 2014

Le Onze national risque fort d’évoluer lors de la prochaine Coupe d’Afrique des nations sans son « douzième » homme, ses supporters. Habitués, depuis au moins les deux dernières CAN et même lors de leur dernière participation à la Coupe du monde au Brésil à se faire suivre par des supporters algériens, cette fois-ci, les Fennecs seront seuls sur le terrain face à leurs adversaires du 17 janvier au 8 février 2015. La raison est donnée hier par le ministre des Sports, Mohamed Tahmi, qui a averti que « les conditions sont inappropriées » pour le déplacement des supporters algériens en Guinée équatoriale, pays hôte de la CAN-2015. « Selon nos informations, le déplacement de nos supporters en Guinée équatoriale sera très difficile vu le manque de structures d’hébergement dans ce pays », a déclaré le ministre des Sports, alors qu’il rencontrait les directeurs des instituts du sport. « Il est tellement difficile de trouver des structures d’hébergement, et cela va même compliquer la mission de nos journalistes sur place », a-t-il ajouté, sans faire la moindre allusion à l’épidémie d’Ebola. Et ce ne sont pas les plus de 2000 km entre la Sierra Léone, durement touchée par l’épidémie, et la Guinée qui changeront la donne. D’ailleurs, à Conakry, les rassemblements publics pour les fêtes de fin d’année sont interdits, a annoncé hier le gouverneur de la capitale de la Guinée, lui aussi considéré comme l’un des pays les plus exposés et les plus touchés. La Sierra Leone aussi avait annoncé la  semaine dernière l’annulation des célébrations dans tout le pays. A Conakry, « cette année, nous fêterons la fin de l’année dans le respect de l’urgence sanitaire » que représente Ebola. « Dans ce cadre, (…) les plages sont et demeurent fermées. » « Les manifestations à haute intensité de rue, au Palais du peuple et aux lieux publics sont pour le moment suspendues », a affirmé le gouverneur Soriba Sorel Camara dans un communiqué. « Les populations doivent éviter toute chose qui pourrait compromettre l’urgence sanitaire en cette période de fièvre hémorragique à virus Ebola », a-t-il expliqué. Officiellement, la Guinée, avec quelque 12 millions d’habitants, compte environ 85% de musulmans et 10% de chrétiens, le reste étant des adeptes de croyances traditionnelles. Mais pour les fêtes de fin d’année, des manifestations festives sans distinction de religion sont organisées, comme ailleurs en Afrique. Mais Guinée et Sierra restent les deux pays, avec le Liberia, les plus affectés par l’épidémie de fièvre hémorragique en Afrique de l’Ouest. A eux trois, ils comptent plus de 99% des 6900 morts dus au virus depuis qu’il s’est déclarée dans le sud de la Guinée en décembre 2013. Donc, le message est transmis : il ne sera pas totalement possible aux supporters algériens de récidiver comme lors de la Coupe du monde 2014, où ils étaient 2500 à avoir fait le voyage brésilien pour soutenir les Verts.

Publié dans Der

Interrogé au sujet de l’accès des journalistes aux sources d’information, notamment pour les correspondants locaux, confrontés à d’innombrables difficultés dans l’exercice de leur fonction, Hamid Grine a estimé que ce droit était réservé uniquement aux journalistes détenteurs de cartes de presse professionnelles. Selon lui, un responsable qui refuse de donner des informations à un journaliste est dans son plein droit, puisqu’il, a-t-il expliqué en substance, « ne peut pas savoir si cette personne est réellement un journaliste ». En ce sens, il a soutenu encore que « l’ordre de mission » que les journalistes utilisent dans le cadre de leur mission « n’est pas reconnu ». S’agissant de l’opération d’étude et de délivrance de la carte de journaliste, Hamid Grine a indiqué que la commission provisoire installée à cet effet a étudié quelque 1 800 dossiers déposés par les concernés. « Plus de 800 cartes de presse ont été délivrées », a noté le ministre. A une autre question concernant des photographes de presse qui ont déposé des dossiers, mais qui n’ont toujours pas obtenu leur carte, le ministre a tenu à rappeler que les concernés devraient fournir un contrat de travail en bonne et due forme. Par ailleurs, Hamid Grine, qui a mis en avant le défi de la formation comme préalable pour un journalisme de qualité, a appelé les gens de la corporation à s’organiser en vue de la création d’un conseil de déontologie.

Publié dans Der

Les travailleurs de l’EPE Tonic Industries, située dans la zone industrielle de Bou Ismaïl, dans la wilaya de Tipasa, ont décidé il y a deux jours de débrayer pour réclamer l’application de la convention de travail et de certaines indemnités qui tardent à être prises en compte par les responsables. L’entreprise, qui active dans les sous-secteurs de l’industrie manufacturière, allant de la transformation du papier à la production de carton, en passant par l’édition et l’impression, se place comme acteur majeur de la filière papetière de par son apport direct en produits d’emballages finis. Spécialisée dans la transformation (papier ouate pour les produits domestiques, papier pour carton ondulé et papier MG), elle dispose, aussi, d’une unité de recyclage de vieux papiers collectés par ses moyens propres et par un vaste réseau externe couvrant le territoire national. Elle emploie 2 700 salariés environ et produit plus de 320 000 tonnes/an tous articles confondus. Concernant l’activité récupération, un sixième des 600 000 tonnes de papier, représentant la consommation nationale annuelle, est récupérée. Elle est dotée de six unités, chacune spécialisée dans un créneau, à savoir l’unité fabrication de papier, l’unité transformation papier ouate (produits sanitaires et domestiques, papier hygiénique, essuie-tout, papier mouchoir, serviettes de table), l’unité impression, l’unité façonnage pour la fabrication de gobelets, l’unité de production des sacs semoules, farines, cafés et les sacs shopping, et celle destinée à la production de plateaux d’œufs.

Publié dans Der

Djezzy a annoncé hier dans un communiqué avoir procédé, le 15 décembre, au lancement de la technologie de téléphonie mobile de troisième génération 3G dans cinq nouvelles wilayas : Tlemcen, Aïn Temouchent, Guelma, Saïda et El Bayadh. Avec ces nouvelles extensions, 19 wilayas sont couvertes par la 3G de Djezzy. Pour rappel, Djezzy a lancé, le 5 juillet dernier, date symbolique, son service 3G à Alger, Constantine, Ouargla, Oran, Blida, Skikda, Mostaganem, El Oued, Béchar et Aïn Defla, avant de l’étendre en octobre sur quatre autres wilayas : Sétif, Tizi-Ouzou, Boumerdès et Djelfa.

Publié dans Der

L’opérateur de téléphonie mobile Ooredoo vient de célébrer le premier anniversaire du lancement de ses services 3G++. Il le fait en étant classé, selon un communiqué qu’il a publié hier, comme le détenteur du meilleur réseau d’Afrique du Nord en termes de débit pour les trois premiers trimestres 2014. Ce classement a été établi par Network Quality Benchmark (NetQB) de l’équipementier Ericsson. Selon le même communiqué, ils sont 3,5 millions d’Algériens à s’être abonnés au réseau 3G d’Ooredoo dans 25 wilayas du pays en une année, selon une estimation interne, précise le communiqué, et ce, avant l’audit de l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications. L’opérateur mobile, qui rappelle que le prévisionnel était de 3 millions d’abonnés, y revendique également « son rang de leader technologique dans la région en étant l’un des premiers opérateurs au monde à atteindre un débit réseau de 63 Mb/s et le premier opérateur d’Afrique à déployer un réseau dorsal 400 G ». Ooredoo rappelle, par ailleurs, que ses performances et sa stratégie d’innovation ont été récompensées en recevant le Prix du meilleur opérateur télécom d’Afrique et par l’attribution du prix « Bronze Stevie Awards » dans la catégorie « Nouveau produit et service ». Cette récompense a eu lieu lors de la 11e édition des prestigieux « International Business Awards » (IBA) pour ses programmes « TStart » et « Istart », lancés en partenariat avec l’Agence nationale du développement de la PME (ANDPME). Le groupe prévoit d’étendre à 32 wilayas son réseau 3G++.

Publié dans Der

Le procureur de la République près le tribunal correctionnel d’Aïn Bessem a requis hier une peine d’emprisonnement de 4 ans à l’encontre de deux fonctionnaires de la daïra d’Aïn Bessem. Un gardien et un agent administratif sont poursuivis dans une affaire de vol de plus de 300 millions de centimes. Cette somme, destinée au payement des agents mobilisés dans le cadre de l’élection présidentielle du 17 avril, avait été dérobée du coffre-fort. Le chef de daïra avait déposé plainte. Les investigations de la police et de la justice se poursuivent toujours, a confirmé une source judiciaire, qui ajoute qu’une vingtaine de personnes, tous des employés de la daïra, dont le SG et le chef de daïra, ont été convoqués comme témoins. M. M.

Publié dans Der

Le coach de l’EN féminine, Omar Rebahi, qui a remplacé Soraya Haddad, pense que son équipe peut réaliser de meilleurs résultats à l’avenir.

Le judoka algérien Salim Rebahi (-60 kg) a décroché une médaille de bronze lors du tournoi international juniors d’Aix-en-Provence (France), disputé ce week-end, alors que les quatre représentantes de la sélection féminine s’étaient toutes inclinées au premier tour. Malgré cet échec, le sélectionneur des filles, Omar Rebahi, a considéré cette expérience « enrichissante» pour les jeunes Algériennes, d’autant que «le niveau était très relevé en présence des Japonaises et des Françaises». «Nos athlètes ont d’ailleurs perdu soit face à des Japonaises, soit contre des Françaises, et personnellement, je ne leur reproche rien, car leurs adversaires étaient vraiment d’un très bon niveau », a déclaré le sélectionneur national lundi. Omar Rebahi, ayant succédé à Soraya Haddad à la tête de la sélection féminine « junior » il y a quelques mois, a révélé que l’intérêt principal de ce tournoi international à Aix-en-Provence était d’avoir tissé des liens d’amitié avec plusieurs pays étrangers. « Les relations que nous venons d’établir avec les autres sélections nous permettront de participer à d’autres tournois internationaux à l’avenir, mais aussi d’organiser des stages de préparation au profit de nos athlètes. Ce qui représente une très bonne chose », a encore indiqué Rebahi. La sélection féminine de judo était représentée dans ce tournoi international par Hadjer Mesrem (-48 kg), Sadjia Amrane (-48 kg), Kenza Naït Amar (-57 kg) et Sarah Kerdjadj (-70 kg). C’est une sélection qui devrait avoir un avenir radieux devant elle, condition de continuer à travailler très sérieusement et de continuer à participer à ce genre de tournois très relevés qui devraient permettre aux athlètes de prendre de l’expérience et de mieux s’aguerrir pour ensuite enregistrer de bien meilleurs résultats dans les compétitions officielles, à l’image des championnats du monde.

Publié dans Sports

L’Entente de Sétif fera tout son possible pour terminer la compétition avec les honneurs en tentant de décrocher la cinquième place et se reprendre après le premier échec face à la formation d’Auckland.

L’Entente de Sétif jouera cet après-midi son dernier match de la Coupe du monde des clubs face à la formation australienne de Western Sydney Wonderers. L’enjeu n’est autre que la cinquième place qui permettra au club qui la décrochera de bénéficier d’une prime conséquente d’une valeur de 1,5 million de dollars. Les gars de la ville des Hauts-Plateaux espèrent, eux, se reprendre, après la première défaite face aux Néo-zélandais d’Auckland, qu’ils n’avaient pas digérée, surtout qu’ils souhaitaient faire bonne figure lors de ce Mondialito, auquel ils participent pour la première fois de leur histoire. Les poulains de Madoui savent ce qui les attend lors de ce match très difficile et sont prêts à se donner à fond pour prendre les trois points qui seront très précieux. Après le ratage du premier match, les coéquipiers de Younes ressentent un besoin de revanche et veulent faire plaisir à leurs supporters qui étaient très déçus après cette première sortie ratée. Les Sétifiens devraient, néanmoins, faire très attention à cette formation australienne qui a décroché avec brio la dernière Coupe d’Asie en battant en finale les Saoudiens d’El Hillal. L’Entente devra, en effet, se présenter avec un bien meilleur état d’esprit que celui face à Auckland lors du premier match. Il est clair que les Sétifiens devraient se donner à fond pour espérer vaincre et se reprendre, pour ensuite se consacrer à nouveau à leurs objectifs nationaux, avec le championnat et la Coupe d’Algérie, et le prochain match face au CSC. Par ailleurs, le coach Madoui sera devant un véritable dilemme, puisqu’il aura à choisir entre aligner une équipe B ou l’effectif-type pour ce match, car il devra ensuite jouer le match retard de Coupe et celui de championnat face au CSC, ce qui fait qu’il sera contraint à faire un turn-over.

Publié dans Sports

Le leader de la Conférence Est, Toronto, n’a (presque) pas tremblé pour battre Orlando (95-82). Cleveland a retrouvé la victoire, alors que le Portland de Nicolas Batum a, lui, dominé les Spurs de Diaw, toujours amputés de Parker (108-95). En s’imposant face à Orlando (95-82), Toronto a signé son troisième succès d’affilée, pour consolider son avance en tête de la Conférence Est (19V-6D). Les Raptors ont compté sur plusieurs gâchettes : Lou Williams (18 points), Kyle Lowry (17 points), Amir Johnson (11 points) ou encore Patrick Patterson (10 points). Le Magic a toutefois chahuté Toronto, et menait à la pause (52-44), après un deuxième quart-temps solide (27-16). Mais le Magic a craqué, et n’a plus gagné face à Toronto depuis le 26 mars 2012, soit dix défaites de rang. Avec 27 points (à 11-19), 13 passes, 7 rebonds et 3 contres inscrits lors du succès face à Charlotte (97/88), LeBron James a permis aux Cleveland Cavaliers de mettre fin à une série de deux défaites d’affilée des Cavs (Thunder, Pelicans). Kevin Love (22 points à 7/14, 18 rebonds, 5 passes, 4 interceptions) a bien épaulé le double MVP. Les Hornets, de leur côté, encaissent leur troisième revers de suite. Nicolas Batum a joué 35 minutes (7 points, 6 passes) lors du succès de Portland (108-95) face aux San Antonio Spurs de Boris Diaw (36 minutes, 10 points, 4 rebonds, 9 passes, une interception), toujours privés de Tony Parker (adducteurs). Ewan Fournier a, de son côté, disputé 30 minutes (11 points, 3 rebonds, 2 passes, 1 interception) avant de sortir K.-O. après un coup de coude de Tyler Hansbrough lors de la victoire de la défaite de sa franchise des Orlando Magic face à Toronto (82-95). Joakim Noah, toujours blessé à la cheville, n’a pas pris part à la défaite des Chicago Bulls face à Atlanta (86-93). Damien Inglis n’est pas entré en jeu lors de la victoire des Milwaukee Bucks sur le parquet de Phoenix (96-94), tout comme Ian Mahinmi, resté sur le banc lors du succès des Indiana Pacers face aux Los Angeles Lakers (110-91).

Publié dans Sports

L’ancien international français d’origine ghanéenne, Marcel Desailly, serait chargé de superviser les prochains adversaires des Black Stars du Ghana en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN-2015), prévue du 17 janvier au 8 février, rapporte, lundi, la presse locale, citant un ex-responsable de la fédération (GFA). L’ex-président de la fédération, Alhaji Mohammed Nurudeen Jawula, a révélé que l’ancien joueur de Chelsea sera du voyage avec l’équipe du Ghana en Guinée équatoriale. « Marcel et moi avons eu une discussion. Je lui ai proposé d’accompagner les Black Stars en Guinée équatoriale à l’occasion de la CAN-2015. Il a répondu favorablement à ma sollicitation », a déclaré Nurudeen Jawula au journal Graphic Sport. Au premier tour de la CAN-2015, le Ghana a hérité du groupe C avec l’Algérie, l’Afrique du Sud et le Sénégal. Pour le responsable ghanéen, Marcel Desailly va jouer un rôle technique une fois l’équipe est en Guinée équatoriale. L’ancien capitaine de l’équipe de France avait envisagé d’entraîner le Ghana par le passé, mais il avait retiré sa candidature.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6