Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : samedi, 13 décembre 2014

Deux semaines après avoir annoncé l’élimination de l’un des assassins du guide de haute montagne Hervé Gourdel, 55 ans, par un groupe terroriste de Djund El Khilafa, se réclamant de Daech, sur les hauteurs du Djurdjura en Kabylie, les autorités algériennes viennent d’annoncer la mise hors d’état de nuire d’un deuxième terroriste appartenant à ce groupe armé auteur du crime. C’est le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Tayeb Louh, qui en a fait l’annonce en marge d’une séance plénière du Conseil de la nation consacrée à l’adoption du projet de loi portant création du Fonds de pension alimentaire au profit des femmes divorcées exerçant le droit de garde de leurs enfants, tenue jeudi dernier. Depuis l’exécution par un groupe terroriste du l’alpiniste français Hervé Gourdel, la région de haute Kabylie connaît un maillage important mis en place par les services de sécurité. Environ 3000 soldats appuyés par un équipement important de l’armée ont été mobilisés dans le cadre des opérations de recherche pour capturer les auteurs de cet abominable crime. Les hauteurs des régions de M’chedallah, dans la wilaya de Bouira, et d’Ath Ouavane dans la wilaya de Tizi Ouzou, sont désormais ratissées par l’armée. Un périmètre important est également quadrillé, en témoignent ces barrages de gendarmerie renforcés et autres unités de l’armée déployée dans le cadre des opérations de ratissages qui se poursuivent toujours. Le premier terroriste, membre du groupe de Djund El Khalifat, avait été abattu au courant du mois d’octobre dernier. L’annonce de son élimination et de son identification comme membre du groupe djihadiste avait été communiquée par le ministre de la Justice le 26 novembre dernier. Jeudi dernier, le ministre de la Justice, Tayeb Louh, a affirmé que dans le cadre d’une opération antiterroriste, les éléments de l’ANP ont réussi à éliminer un deuxième terroriste appartenant au groupe auteur de l’assassinat du ressortissant français. En novembre dernier, M. Louh avait déclaré que l’enquête préliminaire dans cette affaire a permis d’identifier un certain nombre de terroristes responsables de l’enlèvement et de l’assassinat du touriste français, parmi lesquels figure le premier terroriste éliminé par les éléments de l’ANP. Cependant, aucun détail ni de précisions n’ont été donnés sur l’endroit de leur élimination. Pour rappel, le guide de montagne français âgé de 55 ans, Hervé Gourdel, était arrivé en Algérie le 20 septembre dernier. Il a été enlevé le 21 septembre dans le massif du Djurdjura, par un groupe terroriste appelé Jund Al Khilafa, qui a prêté allégeance à Daech. Les auteurs du l’enlèvement ont posté deux vidéos via Internet. Dans la première, le groupe armé avait adressé un message aux autorités françaises, leur demandant d’arrêter et de cesser leurs frappes contre Daech en Irak. Dans la seconde, mise en ligne le 24 septembre dernier, Jund El Khilafat a diffusé la scène de la décapitation d’Hervé Gourdel. Les autorités algériennes avaient précisé que la justice a lancé des poursuites judiciaires contre quinze personnes soupçonnées d’avoir participé au rapt suivi de la décapitation du ressortissant français. De son côté, le Premier ministre Abdelmalek Sellal avait annoncé au chef de la diplomatie française Laurent Fabius que l’ANP traque une vingtaine d’éléments de Djund El Khilafa, auteur du lâche assassinat. Les mis en cause sont poursuivis notamment pour création d’un groupe armé terroriste, assassinat avec préméditation et prise d’otage. Ce groupe est dirigé par le sinistre Abdelmalek Gouri, dit Khaled Abou Souleïmane, 37 ans.

Tikjda, le retour des touristes L’apparition récente du groupe terroriste baptisé Djund El Khalifa, suivie de quelques opérations terroristes signalées dans la commune de M’Chedallah ne semble pas avoir influencé sur l’activité touristique dans la région de Bouira, notamment à la station climatique de Tikjda. Bien que le lieu du crime soit situé à une trentaine de kilomètres de la station, les touristes continuent d’affluer vers Tikjda. La station est sécurisée par l’armée. Côté touristes, le centre national des sports et loisirs de Tikjda continue d’accueillir les touristes, familles et surtout des sportifs, en témoigne ces centaines de réservations au niveau du centre. Un responsable du CNSLT a précisé à Reporters que plus de 50% des réservations sont déjà faites, en guise des vacances de fin d’années. « Nous serons au complet d’ici quelques jours », a affirmé notre interlocuteur contacté hier par téléphone. Par ailleurs, de nombreuses équipes sportives séjournent au CNLST en guise de préparation aux différentes joutes. C’est le cas de l’équipe nationale seniors de handball qui a clôturé, avant-hier, son stage d’une semaine effectué au niveau de Tikjda. Un fait qui renseigne sur la disponibilité des infrastructures sportives et de lieu idéal pour une préparation de nos équipes en haute montagne. Il est à préciser que les sept national de l’EN de handball se rendra 19 du mois courant en Slovénie pour prendre part à un tournoi amical international. Ce stage de préparation effectué à Tikjda rentre dans le cadre de préparation de l’EN pour le Championnat du monde de handball, qui aura lieu à Doha du 17 janvier au 1er février 2015. Jeudi dernier, des centaines de familles venues notamment de l’Algérois ont pris la direction Tikjda, surtout que la station est couverte d’un manteau blanc au grand bonheur des familles et surtout des enfants.

Publié dans Der

Les internationaux algériens Yacine Brahimi (FC Porto), Sofiane Feghouli (Valence CF) et Islam Slimani (Sporting Portugal) sont nominés pour le titre de meilleur footballeur maghrébin de l’année 2014, dans un sondage organisé par le magazine sportif France football. Le choix des neuf nominés (3 Algériens, 3 Marocains et 3 Tunisiens) a été effectué « en fonction des performances sportives en club et en sélection nationale. L’état d’esprit a également été un facteur déterminant », a précisé le bi-hébdomadaire français. Les joueurs tunisiens nominés sont Wahbi Khazri (Bordeaux), Yassine Chikhaoui (FC Zurich) et Ferdjani Sassi (CS Sfaxien), alors que les trois footballeurs marocains en lice sont Mehdi Benatia (AS Rome), Aatif Chahechouhe (Sivasspor) et Omar El Kaddouri (Torino). L’avant-centre des Verts Islam Slimani (26 ans) a été choisi meilleur joueur maghrébin de l’année 2013.

Publié dans Der

Les recherches se poursuivaient hier pour retrouver le troisième marin disparu dans la nuit de mardi à mercredi à bord d’une pilotine qui avait chaviré par gros temps dans la rade d’Alger alors qu’elle devait porter assistance à un navire, a indiqué vendredi une source autorisée à l’Entreprise portuaire d’Alger (Epal). « Les recherches se poursuivent avec de gros moyens pour retrouver Sofiane », le troisième marin disparu à bord de cette pilotine, dont les corps des deux membres d’équipage, le capitaine Chalabi (la cinquantaine) et Khodjaoui Rachid (50 ans) ont été retrouvés coincés à bord de cette embarcation jeudi aux Sablettes, complètement ensablée, et méconnaissable, a précisé à l’APS Abderrahmane Timizar, chargé de la communication à l’Epal. « A l’heure actuelle, les recherches se poursuivent pour  retrouver Sofiane, âgé de 33 ans, un marin professionnel et qui connaît bien la mer », ajoute la même source qui précise que l’équipage de cette pilotine « «était composé de marins chevronnés, à l’image du capitane Chalabi et du matelot Khodjaoui Rachid ». Les responsables du port d’Alger avaient reçu mardi en début de journée un Bulletin météo spécial (BMS), alertant les autorités portuaires de l’imminence de l’arrivée d’une forte perturbation, avec des vents violents de 80 à 100 km/h et une tempête de force 9.

Publié dans Der

La conférence-débat que devait animer Mouloud Hamrouche aujourd’hui à la salle de cinéma Kateb-Yacine, au centre-ville de Sidi Bel Abbès, a été finalement autorisée par les services de la wilaya, a-t-on appris auprès de Hakim Addad, l’un des proches collaborateurs de l’ancien chef du gouvernement. En effet, après que l’administration ait signifié un « refus » concernant la tenue de la rencontre, invoquant des « des raisons sécuritaires », la wilaya de Sidi Bel Abbès a finalement renoncé à sa décision. Elle a « accordé l’autorisation de la tenue de la conférence », affirme notre source. Cependant, les organisateurs ont décidé de reporter la rencontre, qui aura pour thème « Consensus national et gouvernance », au samedi 20 décembre. En outre, une autre rencontre-débat est déjà programmée dans la wilaya de Blida pour le lundi 15 décembre.

Publié dans Der

Les judokates algériennes prendront part à un tournoi de niveau très relevé avec pour objectif d’acquérir plus d’expérience et de se débarrasser du trac qui était visible lors des championnats du monde disputés dernièrement. Quatre judokates juniors représenteront l’Algérie au tournoi international d’Aix-en-Provence (France), prévu le 13 décembre, a annoncé la Fédération algérienne de judo (FAJ). Les quatre athlètes sont Hadjer Mesrem (-48 kg), Sadjia Amrane (-48kg), Kenza Naït Amar (-57 kg) et Sarah Kerdjadj (-70 kg). « En présence de grandes nations du judo, comme la France et le Japon, le niveau de ce tournoi international sera certainement très élevé, et c’est une bonne chose pour nos athlètes, qui ont besoin de se forger et surtout de se débarrasser du trac qui les avait tant pénalisées lors des derniers championnats du monde », a déclaré le sélectionneur national, Omar Rebbahi. L’Algérie était passée complètement à côté de son sujet lors des derniers championnats du monde juniors à Miami (Etats-Unis), où la plupart de ses athlètes (garçons et filles) ont été éliminés dès le premier tour. Une situation que les judokas algériens avaient expliqué par le « manque de participation à des compétitions internationales pendant la phase préparatoire », ce qui a fini par les pénaliser, car méconnaissant leurs futurs adversaires pendant les Mondiaux et leur technique de combat qui est en constante évolution. « La plupart de nos athlètes ont été surpris par le travail au sol », avait déclaré la championne d’Afrique, Hadjer Mesrem, à l’APS, concernant la déroute des judokas algériens à Miami. Un problème auquel la FAJ semble cependant vouloir remédier en prévision des championnats d’Afrique de juin 2015 et les championnats du monde d’octobre de la même année, en engageant ses athlètes dans des tournois internationaux pendant la phase préparatoire, à commencer par celui du 13 décembre courant à Aix-en-Provence. « Nous espérons faire gagner une meilleure expérience à nos judokas à travers le contact avec les plus grandes nations de la discipline. Ce qui devrait augmenter nos chances de performance lors des échéances à venir », a jouté Rebbahi. Le départ de la sélection algérienne pour Marseille est prévu le 12 décembre, et le retour, le 15 du même mois. Au retour, les athlètes rejoindront aussitôt leurs clubs respectifs pour préparer les championnats d’Algérie, prévus le 1er janvier 2015.

Publié dans Sports

Les Sétifiens seront très prudents face à cette équipe néozélandaise, qu’ils ne doivent pas sous-estimer et qu’ils doivent contrecarrer pour espérer arracher la qualification au prochain tour.

L’Entente de Sétif débute ce soir son aventure dans la Coupe du monde des clubs, avec son premier match comptant pour les quarts de finale, et ce, face aux Néozélandais d’Auckland City. Un match qui marquera à coup sûr l’histoire de l’Entente de Sétif, surtout en cas de succès, sachant que c’est la énième participation de cette formation au palmarès éloquent et qui a pris part aux compétitions africaines, arabes et même afro-asiatiques, et décroché deux coupes d’Afrique, deux coupes arabes et une coupe afro-asiatique. Pour l’Entente, il sera question de tenter de rééditer le coup de la formation marocaine du Raja Casablanca, qui est arrivée l’année dernière en finale de cette compétition, avant de s’incliner face au Bayern. L’objectif est de réaliser un premier succès face à cette formation inconnue sur le plan international, mais qui totalise tont de même six participations dans cette compétition, qui reste l’une des plus importantes. Auckland City a validé son billet pour les quarts de finale grâce aux tirs au but (4-3). Le match s’est soldé par un nul vierge (0-0). Le jeu de cette équipe est basée sur les contres rapides, d’où le fait que les Sétifiens devraient faire très attention et rester concentrés tout au long de cette empoignade qui sera très certainement difficile à négocier. L’Aigle noir, qui a remporté la Ligue des champions d’Afrique, aura à évoluer sur un tout autre registre et devrait donc prendre ses dispositions pour ne pas être surpris. Les Sétifiens savent ce qui les attend et ont hâte de prouver à tout le monde que le succès en ligue n’était pas le fruit du hasard et qu’il est largement mérité. Avec des joueurs talentueux comme Ziaya, Belamiri, Gasmi et Djahnit, l’Entente devrait avoir de sérieux atouts pour tenter de faire prencher la situation en sa faveur et arracher donc le ticket de qualification pour les demi-finales de cette compétition. Il s’agira de bien négocier le match dès son entame et ne pas tomber dans le piège d’Auckland City, qui laissera venir les Algériens pour essayer de les surprendre. Les Sétifiens ont grand espoir de se qualifier, surtout que leur adversaire n’est pas vraiment un foudre de guerre, même s’il reste une grande inconnue. Les gars de la ville des Hauts-Plateaux tenteront, en tout cas, le tout pour le tout et entendant  aller loin dans ce Mondialito.

Publié dans Sports

Le capitaine de l’ES Sétif, Farid Mellouli, a déclaré jeudi avoir souhaité affronter les Marocains du Moghreb Tétouan au lieu des Néo-Zélandais d’Auckland City en quarts de finale de la Coupe du monde des clubs, qui se déroule actuellement au Maroc, afin d’être assuré de la présence d’une équipe maghrébine dans le dernier carré de l’épreuve. «Franchement, j’ai souhaité donner la réplique au Moghreb Tétouan, cela allait assurer la qualification d’une équipe maghrébine aux demi-finales. Malheureusement, ce ne sera pas le cas, ce qui rend la responsabilité encore énorme sur nos épaules », a estimé le défenseur central de l’Entente lors d’une conférence de presse animée à l’hôtel Golden Tulip Farah, à Rabat. Auckland City a validé son billet pour les quarts de finale de l’épreuve planétaire grâce à sa victoire sur le représentant du pays hôte, le Moghreb Tétouan (0-0 ; 4-3 aux tab) mercredi soir au stade Moulay-Abdellah, à Rabat, en ouverture de la compétition. « Croyez-moi, on n’avait pas peur de la pression qui allait prévaloir si nous avions affronté le club de Tétouan. Nous avons acquis une certaine expérience dans ce genre de situation. Je vais peut-être vous surprendre en disant que nous jouons mieux à l’extérieur lorsque l’adversaire est soutenu par des milliers de supporters, comme c’était le cas particulièrement en RD Congo lors des deux derniers tours de la Ligue des champions », a-t-il ajouté. Mellouli (31 ans) n’a pas caché ses ambitions au cours de cet évènement, s’engageant au nom de ses coéquipiers à tout faire pour rééditer la performance du Raja Casablanca (Maroc), à l’occasion de la précédente édition, lorsque ce club était arrivé au stade de la finale qu’il avait perdue face aux Allemands du Bayern Munich.

Publié dans Sports

L’entraîneur de l’ES Sétif, Kheireddine Madoui, a affirmé, jeudi, que son équipe prendra très au sérieux son homologue d’Auckland City, samedi en quarts de finale de la Coupe du monde des clubs de football, qui se déroule actuellement au Maroc, malgré la petite prestation des Néo-Zélandais contre le Moghreb Tétouan, mercredi en match barrage à Rabat. «Ce serait commettre une grave erreur de sous-estimer l’adversaire. Il est vrai que ce dernier n’a pas livré un grand match face au Moghreb Tétouan, mais il a laissé quand même apparaître de belles dispositions sur le double plan physique et tactique», a déclaré Madoui en conférence de presse organisée à l’hôtel Golden Tulip Farah, à Rabat. Auckland City, qui est à sa sixième participation au Mundialito, a validé son billet pour les quarts de finale grâce aux tirs au but (4-3). Le match s’est soldé par un nul vierge (0-0). « Il faut remarquer que les meilleures occasions de scorer étaient à l’actif des joueurs d’Auckland, qui ont opté pour les contres. Je m’attends personnellement à ce qu’ils prônent la même stratégie samedi. Nous devons donc nous préparer pour cela », a ajouté le jeune coach sétifien. Madoui a estimé, en outre, que son équipe devra commencer « très fort » le match et tenter d’exploiter la moindre occasion de but, car si elle arrive à marquer d’emblée, elle fera sortir l’adversaire de sa coquille. «Les duels, la clé du match» Et même si l’Entente devrait être avantagée sur le plan physique, vu que l’adversaire a consommé beaucoup d’énergie pendant les 120 minutes du match d’ouverture du Mundialito, l’ancien défenseur central de l’ESS reste prudent. « Il est vrai que nous allons être plus frais que l’adversaire sur le plan physique, mais cela risque de ne pas nous suffire pour faire la différence », a-t-il encore prévenu, insistant sur la nécessité pour son équipe d’imposer son jeu à l’adversaire. A propos du onze appelé à entamer la partie, l’entraîneur de 37 ans a fait savoir qu’à 90%, l’équipe type est arrêtée, précisant que sa décision finale à ce sujet sera prise quelques heures avant le match qu’abritera le stade Moulay-Abdellah, à Rabat, à partir de 17h (heure algérienne). Dans la foulée, il a rassuré que les 23 joueurs concernés par la rencontre sont tous disponibles, du moment qu’aucune blessure n’a été enregistrée jusque-là. Enfin, le patron technique de l’Aigle noir a appelé ses protégés à être présents dans les duels, car, à ses yeux, « remporter les duels sera la clé du match ».

Publié dans Sports

Pour sa part, le milieu de terrain, Mohamed Lagraâ, a prédit que la rencontre face à Auckland City, prévue pour samedi prochain à Rabat (17h, heure algérienne), sera très disputée, notamment au milieu de terrain. « L’équipe qui remportera les duels du milieu de terrain aura de fortes chances de l’emporter. Nous avons remarqué, après avoir vu l’adversaire évoluer contre le Moghreb Tétouan, que cette équipe est très physique. Nous sommes bien préparés de ce côté-là, et nous comptons faire la différence grâce à notre technique », a déclaré l’ancien joueur de l’USM El Harrach. Le vice-capitaine de l’Aigle noir a reconnu qu’une certaine pression commence à peser sur les épaules des joueurs de l’ESS, surtout, a-t-il enchaîné, « que tous les regards des Algériens seront braqués sur notre équipe ». Il a poursuivi qu’il n’avait personnellement aucune préférence entre Auckland City et le Moghreb Tétouan en vue des quarts de finale du Mundialito. « Affronter les Néo-Zélandais ou les Marocains n’allait rien changer à la donne. Le plus important est que nous soyons bien préparés pour toutes les éventualités », a-t-il conclu.

Publié dans Sports

Le Trabzonspor de Belkalem est passé de justesse aux 8es de finale, après une défaite à Varsovie, dans une rencontre qui a vu la participation de l’ex-joueur de la JSK durant toutes les 90 minutes, tandis que son coéquipier, Medjani, était, lui, suspendu. Naples a, de son côté, assuré facilement son passage avec une victoire 3-0 avec une passe de Ghoulam sur le dernier but. Les deux autres clubs avaient déjà leur sort scellé. De son côté, Soudani, qui a joué 82 minutes, n’a pas pu se qualifier avec le Dynamo Zagreb malgré son succès (4-3) face au Celtic Glasgow. Enfin, le club anglais de Tottenham l’a emporté sur le score d’un but à zéro face au club turc de Besiktas, en l’absence de Bentaleb, qui n’a pas été convoqué.

Publié dans Sports
Page 1 sur 7