Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

mardi, 13 mars 2018 06:00

Réformes en mode FMI

Écrit par Rachid Beldi
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Présente à Alger depuis le début du mois de mars, une délégation du Fonds monétaire international s’est attelée pendant plusieurs jours à diagnostiquer la situation économique du pays pour collecter les données qui serviront au conseil d’administration du FMI d’établir son rapport sur notre pays en juin prochain.


Dans cette perspective, la mission du FMI a meublé son séjour algérois par plusieurs opérations, dont notamment des consultations avec les responsables concernés dans l’objectif de repartir avec les détails nécessaires sur le plan mis en place par le gouvernement algérien pour affranchir l’économie nationale de la crise occasionnée par la chute des prix du pétrole.
Cette crise n’est certes plus aussi pesante qu’il y a à peine une année, et les quelques couleurs retrouvées par le marché de l’or noir ont permis à la situation financière du pays d’éviter l’essoufflement dont elle était menacée.
Reste toutefois que, quelle que soit la remontée des cours du pétrole et quelles que soient les retombées d’un baril plus fort, ou moins faible, sur l’équilibre de la trésorerie, le cap a déjà été mis sur des réformes dont la finalité consiste, justement, à rompre avec une dépendance maladive aux hydrocarbures qui n’a que trop duré, et à opter pour l’alternative d’une stratégie qui permettrait à une économie nationale de s’affirmer dans la diversité de son potentiel pour espérer une stabilité réelle et durable.
C’est en tous les cas dans le cadre de cette alternative et du contenu de la feuille de route, tracée par les autorités algériennes concernant les réformes engagées pour dévier de la trajectoire de la crise, que la délégation dépêchée par l’institution de Bretton Woods s’est trouvée en Algérie ces derniers jours.
Un séjour exploité, comme de coutume en pareille circonstance, de sorte à mettre la pression nécessaire sur les différents responsables algériens rencontrés pour que ces réformes s’imprègnent des orientations et des convictions intéressées d’un gendarme nommé FMI.
Autrement dit, le plan de sortie de crise mis en place par le gouvernement algérien est appelé à fonctionner aussi en mode FMI.

Lu 539 fois
Plus dans cette catégorie : « Le temps du bon sens La diagonale du fou »

Laissez un commentaire