Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 14 novembre 2017 18:47

FLN / A Ouargla, Ould Abbès promet de « lever le gel de certains projets à Hassi Messaoud »

Écrit par GHELLAB CHAHINEZ
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès, en meeting à Ouargla aujourd’hui, n'a ni plus ni moins que fait la promesse, « personnellement », de lever le gel qui frappe certains projets à Hassi Messaoud, notamment l’hôpital universitaire et le projet de la voie ferrée reliant Touggourt, Hassi et Ouargla, si les Ouarglis votait pour les listes du parti.

« Il faut voter 5 », a-t-il dit devant une assistance acquise et une salle de conférences de la maison de la culture Moufdi-Zakariya pleine comme un oeuf. « Il faut voter FLN si vous voulez que les projets se relancent », a-t-il lancé. Assurant que « l’Algérie va bien et aucune crise n’est à craindre ». Dans la foulée de ses propos, il a appelé à « ne pas écouter et croire les rumeurs qui disent que l’Algérie est en faillite ». « L’Algérie possède de l’argent et ne recourt pas à l’endettement extérieur », réaffirme-t-il. L’Etat, selon lui, « ne cessera jamais de verser les salaires des employés et des fonctionnaires. Le FLN est le seul parti qui défend les laborieux, les marginalisés, les veuves, les enfants des moudjahidine », dit-il. Avant d'ajouter : « Défendre l’Algérie profonde, telle est notre doctrine, notre idéologie et notre conviction. » Il a ajouté que le programme du FLN est celui « du président de la République, inspiré des principes fondamentaux de la déclaration du 1er Novembre 1954 ». Soulignant que « les élections locales s'inscrivent dans le cadre du combat permanent que mène son parti pour le parachèvement du processus d'édification du pays ». « L'objectif principal du parti du FLN, dit Ould Abbès, est de prendre en charge toutes les préoccupations des citoyens et de préserver les acquis sociaux grâce au programme du président de la République ». D'autre part, au meeting d'Ould Abbès, anciens ministres, femmes en nombre et beaucoup de personnes âgées ont répondu à l'appel, sauf les jeunes, les grands absents ! D'ailleurs, de jeunes chômeurs, une vingtaine environ, ont tenté vainement et à maintes reprises d’attirer l’attention d’Ould Abbès sur le chômage qui gangrène la wilaya en criant « choghl ! »

 

Laissez un commentaire