Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 17 juillet 2017 06:00

Cap sur le consensus

Écrit par Feriel Nourine
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Même s’il fait montre d’une détermination, explicitement avouée,  à être le commandant en chef à qui reviendraient les premiers et derniers mots dans les décisions qui engageraient des secteurs primordiaux, et inscrits en tant que tels dans son programme, Abdelmadjid Tebboune ne manque pas pour autant d’initiatives visant à tisser un réseau d’intervenants autour du débat sur son plan d’action en invitant différents acteurs de la société à y adhérer, ces derniers se trouvant notamment dans la sphère des partis politiques, des partenaires sociaux, experts, organisations de masse et autres spécialistes susceptibles d’apporter leur contribution.

Dans cette optique, le Premier ministre emprunte la voie du dialogue et de la concertation dont il déclare vouloir faire usage pour le traitement de certains dossiers socio-économiques qui doivent absolument dépasser la seule appréciation, réduite et sans débat, des pouvoirs publics, avant de passer à l’étape de la concrétisation.
C’est, en fait, dans cette démarche de quête de consensus autour des décisions à fort impact sur la destinée de nombreuses couches de la population que le chef du Gouvernement inscrit son offre de dialogue national qu’il compte exploiter et faire fructifier à valeur de dividendes au profit de la stratégie de l’Exécutif visant à gérer de la manière la mieux indiquée une crise économique qui caractérise le pays, sans avoir dit son dernier mot, ni dévoilé tous ses maux.
En agissant de la sorte, le Premier ministre ne fait que tenir des promesses tenues lors de son récent passage devant les deux chambres du Parlement lorsqu’il s’était engagé à ouvrir les canaux du dialogue et de la concertation avec toutes les composantes du tissu national.
Abdelmadjid Tebboune veut, certes, être le maître à bord en cette période où le moindre faux-pas risque de rajouter à l’ampleur de la crise ambiante, mais il ne désire manifestement pas faire cavalier seul dans une entreprise de longue haleine. D’autant qu’il est le premier à reconnaître que « seul un consensus autour des questions nationales majeures facilitera grandement la réalisation des objectifs tracés dans son plan d’action pour la mise en œuvre du programme du président de la République »

Lu 40 fois

Laissez un commentaire