Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Malgré toutes les recommandations préconisées par les médecins aux diabétiques quant à l’interruption ou à la cessation pure et simple du jeûne, ces derniers osent défier et les conseils et la maladie qu’ils traînent et jeûnent au péril de leur santé et de leur vie. Le font-ils par orgueil, par vanité ou par ignorance du danger qu’ils encourent ? Jeûner, c’est respectable et respectueux, c’est une preuve inéluctable de la foi en Dieu, mais le faire au péril de sa santé, c’est tout bonnement se suicider, et qui dit suicide, dit enfer. Et pour tout bon musulman qui se respecte, entre jeûner pour se détruire ou «casser» le Ramadan pour être en bonne forme, le choix doit être vite fait par le diabétique, car la religion et le médecin l’autorisent. «Diabète et Ramadan», c’est le thème de la conférence-débat donnée récemment par le docteur Lotfi Zegrour à l’intention des malades atteints de cette pathologie chronique au niveau du siège de Tadj à Mila. Cette conférence, organisée par l’association de prise en charge des diabétiques (Tadj) de la wilaya de Mila, que préside Zahir Benchaoui, entre dans le cadre de la sensibilisation des diabétiques contre les risques qu’ils encourent si jamais ils ne suivent pas les conseils de leurs médecins et jeûnent durant le Ramadan. De type 1 ou 2, le diabète peut engendrer beaucoup de complications aux jeûneurs, aussi le conférencier appelle ces derniers à interrompre le jeûne si jamais ils ressentent un quelconque trouble ou malaise durant le mois sacré, car il y va de leur santé. Conseil leur est donné de jeûner tout en prenant soin de contrôler le taux de sucre dans le sang et d’interrompre le carême si le glucomètre indique une hypoglycémie (moins de 0,7 g) ou une hyperglycémie (plus de 3 g), car de graves complications pourraient survenir. De nuit comme de jour, le malade doit savoir se prendre en charge et décider du moment opportun pour interrompre le jeûne et ainsi éviter de « se nuire ».

Monde

Grand Angle

AMAR EZZAHI ou l’éloge des foules à l’artiste du peuple

Il est difficile d’évoquer Amar Ezzahi s

Grand angle -
03-12-2016
Abdelkader Boudamèche : «Le Cheikh demeure celui qu’on a suivi et imité le plus»

Chercheur et spécialiste du chaâbi et du

Grand angle -
03-12-2016
Continuité et innovation d’un grand maître du Chaâbi

Il est important d’aborder le thème de l

Grand angle -
03-12-2016
L’hommage du peuple mélomane !

Des milliers de mélomanes, de fans ou si

Grand angle -
03-12-2016

Région

Aïn Defla : La filière laitière peine à décoller

En dépit de son statut de

Région -
04-12-2016
Lutte contre le trafic de stupéfiants : 6 dealers sous les verrous

Les éléments de la Brigad

Région -
04-12-2016
Tipasa : Le wali remonté par le manque d’hygiène à Ahmer El Aïn

C’est un wali particulièr

Région -
04-12-2016
11 200 bouteilles de boissons alcoolisées saisies

Plus de 11 000 bouteilles

Région -
04-12-2016

Der

Sahara occidental / UGTSARIO : Un Congrès pour dénoncer l’exploitation des Sahraouis

Les travaux du 8e Congrès de l’Union gén

Der -
04-12-2016
La Protection civile se dote d’une « équipe handisport »

La Direction générale de la Protection c

Der -
04-12-2016
Mobilis partenaire du FCE

ATM Mobilis est le partenaire officiel d

Der -
03-12-2016