Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

francealgerie

lundi, 16 avril 2018 06:00

Les grandes ambitions des Algériennes à Tunis : Tennis-Fed-Cup 2018 (Groupe III Europe-Afrique)

Écrit par Saïd B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’équipe nationale féminine de tennis prendra part à la Fed Cup 2018, groupe 3, Zone Europe-Afrique, programmée à la cité nationale sportive El Menzah, Tunis (Tunisie), du 16 au 21 avril 2018.  Il est utile de noter d’emblée que la Fed Cup est considérée comme l’équivalent de « la Coupe Davis » chez les Messieurs.

La Fédération algérienne de tennis ou, pour être plus précis, la Direction technique nationale (DTN), a retenu quatre (04) joueuses pour représenter notre pays dans ces joutes, à savoir Amira Benaïssa, Lynda Benkaddour, Yassamine Boudjadi et Nabila Bouchabou, comme capitaine d’équipe.
On notera bien évidement l’absence de la célèbre Ines Ibbou dans cette sélection. Mais, renseignement pris, notre athlète bien connue à l’échelle internationale, est blessée et est donc en convalescence. En tous les cas, nos joueuses sélectionnées sont bien armées pour tenter d’accéder au Groupe II Europe-Afrique en 2019. Il faut donc savoir qu’Amira Benaïssa est tenante du titre national, Lynda Benkaddour est la meilleure junior du moment, alors que Yassamine Boudjadi est finaliste du National 2017, 2016 et 2015 tandis que la capitaine, Nabila Bouchabou, est championne d’Algérie en 1996. La délégation algérienne, conduite par Mme Menacer Djamila, membre du Bureau fédéral et présidente de la Ligue de Blida, devait s’envoler hier, au moment où on mettait sous presse, pour rejoindre la capitale tunisienne, lieu de compétition.  Il est utile de rappeler qu’habituellement, les pays du groupe 3 étaient répartis en 4 poules (A, B, C et D), et les vainqueurs de chaque poule jouaient directement le play-off pour déterminer les deux nations devant accéder au groupe 2, mais ce n’est plus le cas dans cette édition 2018. En effet, cette édition 2018 sera disputée en deux zones (A et B). La zone A à Tunis, alors que la zone B à Ulcinj (Monténégro).

Faire mieux qu’en Moldavie
Ainsi, l’Algérie se trouve dans la zone A avec  l’Arménie, Chypre, l’Islande, le Kosovo,  la Lituanie,  la Madagascar, Macédoine et Tunisie. Quant à la zone B, elle regroupera la Finlande, l’Irlande, le Kenya, le Maroc, Malte, Monténégro, l’Afrique du Sud et l’Ouganda.
Les pays de chaque zone seront répartis en deux poules. Les vainqueurs de chaque poule joueront directement le play-off pour déterminer les deux nations (une nation de la zone A et une de la zone B) qui accéderont au groupe 2, zone Europe - Afrique en 2019.  A rappeler que lors de l’édition précédente, la sélection féminine algérienne de tennis a décroché la 9e place au classement de la compétition disputée du 12 au 17 juin à Chisinau (Moldavie). Les Algériennes ont assuré cette neuvième place après leur victoire (2-0) face au Kenya, en match de classement.
Lynda Benkaddour et Amira Benaïssa ont été les artisanes de cette performance, en battant respectivement Sneha Kotecha (7-5, 6-2) et Shufaa Changawa Ruwa (6-3, 6-2). Un léger mieux donc pour la sélection algérienne qui, lors de l’édition disputée au Monténégro, en 2016, s’était contentée de la 13e place.

Laissez un commentaire