Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 14 mars 2018 06:00

Union africaine : « Tout faire pour réussir » le sommet sur le libre-échange

Écrit par Kahina Sidhoum
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le 21 mars prochain, les Etats membres de l’Union africaine (UA) se réuniront en sommet extraordinaire à Kigali au Rwanda pour lancer la zone de libre-échange continentale (ZLEC).


Le projet de mise en place d’un marché commun africain a été lancé en juin 2015 à Johannesburg en Afrique du Sud. Ses concepteurs ont mis trois ans pour le concrétiser et le soumettre aux chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union mercredi prochain, soit dans une semaine jour pour jour, et après que les ministres africains du Commerce se soient réunis à Kigali les 8 et 9 mars derniers pour « échanger sur les instruments juridiques». L’objectif de la ZLEC est de créer un grand marché africain ouvert aux économies africaines ainsi qu’aux investissements internationaux. Il signale un tournant majeur dans l’histoire politique et économique du Continent et un plus grand engagement des Etats membres de l’UA à se connecter aux grands flux économiques mondiaux. A terme, la ZLEC devrait faciliter la circulation des biens et services entre les pays africains, et d’harmoniser les procédures douanières sur le continent.
On comprend dès lors pourquoi à l’issue de son récent séjour algérien, du 10 au 12 mars derniers, le président de la Commission de l’Union africaine (UA) insiste dans un communiqué sur la réussite du sommet extraordinaire de Kigali. Moussa Faki Mahamat parle de la nécessité « de tout faire » pour assurer le succès de ce sommet. Il indique qu’à l’occasion du sommet, la Commission soumettra, pour signature par les Etats membres, le Protocole sur la libre circulation des personnes et le passeport africain adopté par la Conférence de l’Union en janvier 2018 à Addis-Abeba, « étant entendu qu’il importera, dans le processus de mise en œuvre de cet instrument, de tenir compte des contraintes spécifiques auxquelles des pays pourraient être confrontés », explique-t-il. Le président de l’Exécutif de l’UA exhorte l’Algérie à se joindre au marché unique sur le transport aérien lancé lors du sommet de janvier 2018 et auquel 24 Etats membres sont déjà parties, ajoutant que le marché unique permettra d’« accroître les liaisons aériennes entre pays africains et de réduire leurs coûts, favorisant ainsi les échanges commerciaux, les investissements et le tourisme et sa matérialisation renforcera les compagnies africaines et les mettra en meilleure position pour faire face à la concurrence des opérateurs aériens non-africains ».
M. Faki Mahamat se réjouit, par ailleurs, des « avancées importantes dans la réalisation de projets d’infrastructures régionales dans le cadre du NEPAD (Nouveau partenariat pour le développement en Afrique), notamment la route transsaharienne qui doit relier Alger à Lagos, au Nigeria, d’une longueur totale de 4 500 kilomètres, dont 225 kilomètres au Niger restant à bitumer et dont «le financement de ce tronçon vient d’être bouclé ». Il s’agit aussi de la liaison par fibre optique (4.500 kilomètres) entre l’Algérie, le Niger, le Nigeria et le Tchad, dont 2.700 kilomètres en territoire algérien ont été finalisés, et le gazoduc transsaharien, d’une longueur d’environ 4.200 kilomètres entre l’Algérie, le Niger et le Nigeria, qui inclut des bretelles vers d’autres pays de la sous-région. Le président de la Commission de l’UA a exprimé la bonne appréciation de l’UA à l’Algérie pour « son engagement, y compris financier, en faveur de ces projets, qui visent à créer un corridor de développement, par le désenclavement de la sous-région et la promotion du commerce ». Le président de la Commission et les responsables algériens, indique-t-on, ont aussi échangé sur la relance de la construction du Maghreb. Le Président de la Commission a souligné, dans ce sens, que le projet intégrateur de l’UA repose sur les Communautés économiques régionales, d’où, a-t-il relevé, l’importance que revêt la revitalisation de l’UMA. « L’Algérie a réitéré son engagement en faveur du processus d’intégration maghrébine et sa disposition à contribuer à son aboutissement », note le communiqué de la Commission l’UA. 

Laissez un commentaire

Monde

Der

Allemagne : Angela Merkel, question migratoire et pression politique

La question migratoire sera à l’ordre

Der -
19-06-2018
Union européenne : Près de 10 000 Algériens ont demandé l’asile en 2017

Ils sont 9 250 Algériens à avoir demandé

Der -
19-06-2018
Lutte antidrogue : Les saisies de cannabis en baisse, les psychotropes en hausse

Près de 11 tonnes de résine de cannabis

Der -
19-06-2018
Organisation mondiale de la santé : L'addiction aux jeux vidéo reconnue comme maladie

L'addiction aux jeux vidéo a été formell

Der -
19-06-2018
Zimbabwe : Nombre record de candidats à la présidentielle du 30 juillet

Cela fera certainement l’affaire du chef

Der -
18-06-2018