Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 10 décembre 2017 06:00

Tamazight La loi organique à l’APN en 2018

Écrit par Meriem Kaci
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

La loi organique, censée définir le processus de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe, son intégration dans l’enseignement et dans la sphère administrative et publique, sera débattue au cours de l’année prochaine à l’Assemblée populaire nationale (APN).


C’est ce qu’a indiqué hier le secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité. «La création d’une académie de la langue amazighe est en cours. Elle dépendra de la loi organique 2018 qui sera débattue à l’APN », a précisé Si El-Hachemi Assad, en marge de la cérémonie de célébration du centenaire de la naissance de l’écrivain chercheur Mouloud Mammeri à Bouira.
Les deux textes approuvés par le Conseil des ministres puis, adoptés par les deux chambres du Parlement, censés « créer des institutions ayant pour objectif la promotion et le développement de tamazight dans toutes ses variétés linguistiques, sont très attendus par la société civile et les spécialistes de la linguistique depuis presque deux ans, car la normalisation de la langue amazighe ne pourra se faire en dehors d’une académie de langue. Cela ne réjouit pas autant les observateurs, car « la loi n’est toujours pas programmée pour débat à l’APN ».
Le secrétaire général du HCA a, sur un autre volet, réitéré les engagements de l’instance qu’il préside avec les différents ministères notamment de l’Enseignement supérieur, de l’Education nationale et de la Culture dans le but de promouvoir et de socialiser tamazight à travers plusieurs supports culturels et technologiques.
Dans ce cadre, le secrétaire général du HCA a fait savoir que le budget de son instance « n’était pas touché par les mesures d’austérité et aura tous les moyens nécessaires pour mener à bien ses projets, dont la réalisation d’un dictionnaire en ligne en langue tamazight et une classe virtuelle en tamazight », a-t-il ajouté.
Saluant dans ce sillage l’engagement de la ministre de l’Education nationale, le patron du HCA a fait savoir qu’il existe une « réflexion autour de l’application du caractère obligatoire dans l’apprentissage de la langue amazighe dans les écoles et même l’enseignement de tamazight pour les adultes ».
Il mise dans ce sens de proposer au département de Nouria Benghebrit « d’instaurer un système d’enseignement bilingue (arabe et tamazight) dans les établissements scolaires », d’autant plus que tamazight est nationale et officielle et est la langue de tous les Algériens et Algériennes », a-t-il noté.
Assad a annoncé également la création prochaine d’un « centre national de recherche en langue et culture amazigh ». « Ce centre est fin prêt et le décret de création a été publié dans le Jornal Officiel. Donc, il devrait commencer son travail très prochainement », a précisé le même responsable, tout en saisissant cette occasion pour mettre l’accent sur l’ampleur des efforts et des moyens déployés par l’Etat pour la promotion de la langue amazighe. Les démarches entreprises par le HCA entrent dans le cadre des actions futures prévues en 2018 dont l’objectif principal est la généralisation et la socialisation de la langue amazighe à travers tout le pays, a souligné M. Assad. « Notre plan de charges pour 2018 comporte plusieurs actions visant surtout à généraliser et à socialiser la langue amazighe selon les nouvelles donnes nées de l’officialisation constitutionnelle de cette langue en Algérie », a expliqué M. Assad lors d’un point presse. 

Laissez un commentaire

Sports

Football : Le MOC s’enfonce dans la crise

Rien ne va plus au MOC. L’espoir nait av

Sports -
18-10-2018
Historique Madagascar !

La sélection du Madagascar jouera la pre

Sports -
17-10-2018