Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Incendie  à bord du ferry algérien Tariq Ibn Ziyad 

jeudi, 14 septembre 2017 06:00

Arbitrage international : Jusqu’à 14 procédures en dix ans

Écrit par Fella Midjek
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Une décennie durant, ce sont 12 à 14 procédures d’arbitrage qui avaient été engagées afin de départager des opérateurs algériens et étrangers, liés par des contrats, a fait savoir, mardi soir, Me Mohammed Chemloul, président de la commission d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale (CCI).


Il s’exprimait en marge de la rencontre du « Club Export » du World Trade Center Algérie (WTCA), portant sur l’arbitrage international. M. Chemloul a précisé que « près de 50% de ces arbitrages - qui opposent des partenaires dans une entreprise à capitaux mixtes ou un groupement d’entreprises - l’ont été à la demande de la partie algérienne et l’autre moitié introduite par la partie étrangère ». Interrogé sur le nombre d’affaires remportées par la partie algérienne, l’avocat n’a pas donné de chiffres. Il s’est contenté de parler « de grosses affaires gagnées par la partie algérienne et pas seulement Sonatrach ». A ce propos, il déplore que l’« on se focalise sur les entreprises publiques alors que des arbitrages concernent des entreprises privées nationales qui se sont bien défendues et ont obtenu gain de cause ». Il a souligné que « si le dossier est bon et l’argumentaire solide, l’entreprise algérienne peut gagner son affaire aussi bien devant un juge algérien qu’auprès d’un tribunal international ».
Dans le cas contraire, « si le dossier est mauvais, s’il est inapproprié et qu’il n’est pas géré convenablement, alors il est quasiment impossible de gagner une procédure d’arbitrage ».
Il faut dire que la CCI traite 60% de l’arbitrage mondial avec 1 000 dossiers, dont les coûts varient de 100 000 à plusieurs milliards de dollars. Mais avant d’en arriver à l’arbitrage international, il est impératif de « bien concevoir le contrat liant deux parties » dans lequel un chapitre, clair et précis, doit être dédié au règlement des litiges. Par exemple, préciser la territorialité de la loi applicable, la procédure prépondérante, la langue, le siège du tribunal qui devra trancher l’affaire et, surtout, dégager le budget nécessaire aux différents frais et honoraires. Uniquement, au moment du dépôt de la requête, 5 000 dollars sont déboursés, a relevé Me Chemloul. Les honoraires d’avocat peuvent dépasser les 800 euros l’heure. Invité à la rencontre, Me Mihoub Mihoubi, ancien ministre de la Communication, a déploré, lui, « l’absence de culture juridique dans le monde des affaires en Algérie ».
En effet, indique-t-il, les entreprises n’ont pas de service juridique. Pour lui, « la rédaction d’un contrat est le moment le plus important ». Et de déplorer que « peu d’avocats se spécialisent dans le droit des affaires ». Enfin, « en Algérie, nous sommes très réticents à l’arbitrage pour de multiples raisons. Idées reçues, souveraineté, coûts, difficultés multiples et lenteur ». Pour le cas de l’Algérie, les différentes versions des codes des marchés, le code de l’investissement et la rétroactivité de certains textes de loi mettent l’Algérie dans une situation où les arbitrages pourraient se multiplier. 

Laissez un commentaire

Monde

Zimbabwe Mnangagwa prêt à prendre la relève

«Adios Bob ! Après 37 ans Mugabe démissi

Monde -
23-11-2017
Read more »
Serbie Perpétuité pour le criminel de guerre Ratko Mladic

L’ancien chef militaire des Serbes de Bo

Monde -
23-11-2017
Read more »
Vatican : Le pape rencontrera des Rohingyas à Dacca au Bangladesh

Le pape François entendra des témoignage

Monde -
23-11-2017
Read more »

Environnement

Climat : Après trois ans de stabilité, les émissions de CO2 en hausse

  En matière d’environnement rien

Environnement -
14-11-2017
Patrimoine naturel mondial : Deux fois plus de sites menacés

  Blanchiment des coraux, fonte de

Environnement -
14-11-2017
Les start-ups au service de l’environnement

Les progrès réalisés par des entreprises

Environnement -
14-11-2017
Une approche pragmatique de la politique climatique

Les efforts diplomatiques menés en vue d

Environnement -
14-11-2017

Culture

chronique des 2 Rives : Et on nous vendait sur les places…

On pensait que la traite des Noirs, les

Culture -
23-11-2017
Cinéma : Algérie-Tunisie, projets d’écrans croisés

Paraphé le 6 novembre dernier, l’accord

Culture -
23-11-2017
CADC, l’enjeu de la coopération pour la formation aux métiers du cinéma

Sélectionnés dans le cadre d’une formati

Culture -
23-11-2017
Parution «De Boussouf à Kennedy», le Malg revisité par Mohamed Khelladi

A mi-chemin entre l’essai et le récit à

Culture -
23-11-2017

Région

Bordj Bou-Arréridj : Manque d’effectifs aux conservations foncières

D’interminables files d’a

Région -
23-11-2017
Bouira / Aïn Bessem : Des habitants de Chellala dans la rue

Las d’attendre les engage

Région -
23-11-2017
Oran : Boulanger, un métier dans le pétrin

Le président du Club des

Région -
23-11-2017

Der

Société : A Alger, les SDF préfèrent la rue aux centres d’accueil

Alors que certains sans-domicile-fixe ac

Der -
23-11-2017
Accidents de la circulation 21 morts et 909 blessés en une semaine

Vingt-et-une (21) personnes ont perdu la

Der -
23-11-2017
Emigration clandestine : 46 harraga interceptés à Mostaganem et Chlef

Une tentative d’émigration clandestine a

Der -
23-11-2017