Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Interview avec Mohammed DIB à propos de "Qui se souvient de la mer"

dimanche, 13 août 2017 06:00

Elections locales : Talaie El Houriyet se prononcera le 16 août

Écrit par Selma Allane
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Talaie El Houriyet, la formation politique dirigée par Ali Benflis, se prononcera sur les prochaines élections locales le 26 août prochain. C’est, en effet, à cette date-là que se tiendra la quatrième session du comité central, qui fera le choix de participer ou non à ce scrutin, a-t-on appris d’un communiqué publié hier par le bureau politique du parti. Le PB de Talaie El Houriyet, l’Avant-garde des libertés

, y fait le point des activités et des dossiers qu’il a abordés durant sa réunion, hier, à Alger et parmi lesquels figurait « l’évaluation de la situation politique, économique et sociale prévalant dans le pays ». Une évaluation au cours de laquelle le parti de M. Benflis a livré sa lecture du bras de fer qui a opposé le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune et le patron du groupe ETRHB, Ali Haddad, également numéro 1 du FCE, ainsi que ses prolongements après les instructions adressées par le chef de l’Etat à  M. Tebboune. 

Pour le bureau politique de Talaie El Houriyet, il s’agit de « l’exacerbation de la lutte des clans au sein et à la périphérie du pouvoir, avec en perspective l’échéance de 2019 ». Ses membres disent avoir « la ferme conviction que les milieux d’affaires qui soutiennent le régime n’auraient jamais été mis en cause s’ils n’avaient pas été suspectés de vouloir peser sur les choix liés au rendez-vous électoral de 2019, qui constituent, pour le pouvoir, une ligne rouge à ne pas franchir. La guerre n’est pas menée contre la corruption, mais contre ceux qui auraient tenté de franchir cette ligne rouge, qu’ils soient personnalités politiques ou détenteurs des produits de la rente ».
Selon la formation politique de M. Benflis, tout se rapporte donc à l’élection présidentielle de 2019 et à ses enjeux. S’il n’explique pas comment et n’identifie pas les acteurs, il semble plus clair, quant à son attitude vis-à-vis de l’action du gouvernement, qu’il rejette totalement. Son bureau politique « dénonce l’appui et le laxisme des gouvernants qui ont permis aux milieux d’affaires, mis en cause aujourd’hui, de s’emparer des marchés, d’accéder aux crédits et au foncier agricole et industriel, souvent dans des conditions marquées de suspicions ». « Les gouvernements qui se sont succédé, et pas seulement le précédent, auront servi de couverture institutionnelle et politique pour laisser émerger des forces à l’influence devenue considérable », ajoute-t-il. 

Laissez un commentaire

Monde

Corée du Nord Kim Jong-un met sur pause son projet de tirs vers Guam

Kim Jong-un a temporairement suspendu, m

Monde -
17-08-2017
Read more »
Un dangereux bras de fer

Jusqu’à présent, la guerre que se livren

Monde -
17-08-2017
Read more »
Libye : Le nouvel envoyé des Nations unies en visite à Misrata

Le nouvel envoyé des Nations unies en Li

Monde -
17-08-2017
Read more »

Grand Angle

RELIGION ET PHILOSOPHIE SELON IBN RUSHD

Nul ne saurait nier qu’Ibn Rushd, tout à

Grand angle -
31-05-2017
IRAN : Le long parcours économique

Le raz-de-marée qui a porté le président

Grand angle -
30-05-2017
Union européenne / Réfugiés : Athènes et Berlin freinent les regroupements familiaux

Athènes et Berlin ont convenu de freiner

Grand angle -
30-05-2017
Tunisie : Djerba, domaine d’extension de l’offre touristique aux Algériens

Au Sitev, cette année, les opérateurs du

Grand angle -
23-05-2017

Environnement