Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
vendredi, 19 mai 2017 23:02

Transport aérien : Exit la grève, Air Algérie veut voir loin

Écrit par Mariam Houali
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La compagnie nationale Air Algérie envisage, selon son directeur commercial, qui a annoncé les ambitions et les nouvelles destinations convoitées par sa compagnie, la conquête des marchés africain et américain.

« Au titre de son programme de développement, et en relation avec la prochaine mise en service du nouvel aéroport d’Alger, Air Algérie, qui transporte annuellement quelque 6 millions de passagers, envisage de multiplier ses services en direction des pays africains », a indiqué, en effet, Zoheir Houaoui, qui intervenait jeudi dernier sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale. «On va d’abord renforcer les destinations existantes vers l’Afrique de l’Ouest puis inaugurer de nouvelles lignes dont celles vers le Cameroun et le Gabon en premier lieu», a ajouté le même responsable, plus explicite. Au-delà de la ligne Alger-Montréal, Air Algérie souhaiterait ouvrir, également, d’autres lignes en direction de l’Amérique du Nord, spécialement vers la ville de New York, lesquelles, « nécessitent, au préalable, un processus d’audit et de certification ».
Évoquant le plan de modernisation de la compagnie nationale, son directeur commercial a rappelé le renforcement de la flotte, opéré entre 2015 et 2016 par l’apport de 16 aéronefs, qui a permis à Air Algérie d’améliorer sensiblement ses prestations. Parmi les actions entreprises par Air Algérie pour redresser son image, Zoheir Houaoui a mis en avant celle relative à la ponctualité de ses vols, dont il a assuré, qu’elle s’est «nettement améliorée » au cours de ces trois derniers mois. Le directeur commercial d’Air Algérie s’est, par ailleurs, exprimé sur la grève du personnel de maintenance des aéronefs qui a secoué Air Algérie mardi dernier. Le représentant de la compagnie nationale a noté, à ce propos, que cet arrêt « intempestif » est motivé par des revendications d’ordre salarial. « Un mouvement qui n’était pas annoncé et qui n’a, donc, pas permis à la compagnie de prendre des dispositions pour y remédier », a-t-il déploré.
Assurant, d’autre part, que dès l’annonce de celui-ci, la direction de l’entreprise s’est empressée d’établir un dialogue avec les grévistes à la suite duquel ont été traités les problèmes posés par ces derniers, afin de mettre fin aux désagréments causés aux passagers. Sur ce point précis, la compagnie nationale, faut-il le noter, s’est encore une fois « distinguée » par une absence totale de communication. Nommé au poste de PDG de la compagnie, il y a à peine trois mois, l’ex-commandant de bord Bakhouche Allèche a encore du pain sur la planche.

Laissez un commentaire