Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
samedi, 15 octobre 2016 06:00

Prix Nobel de littérature : Bob Dylan récompensé à la surprise générale

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

 

C’est à la surprise générale que le prix Nobel 2016 de littérature a été attribué, jeudi, au chanteur américain Bob Dylan qui a été distingué par le comité Nobel pour avoir « créé dans le cadre de la grande tradition de la musique américaine de nouveaux modes d’expression poétique », a précisé la secrétaire générale de l’Académie, Sara Danius.


Au lendemain de cette distinction, l’artiste n’avait toujours pas réagi. En effet, le chancelier de l’académie Nobel, Odd Zschiedrich, cité par l’AFP, a indiqué que le jury n’avait pas encore réussi à joindre le chanteur américain. L’académie n’a, pour le moment, parlé qu’à l’agent artistique et au responsable de la tournée de Bob Dylan. Ce dernier, en concert jeudi à Las Vegas, n’a pas évoqué son prix Nobel. Les journalistes américains présents sur place précisent ainsi que « Dylan est resté silencieux toute la journée au sujet de sa récompense ».
C’est également le choix de donner un prix Nobel de littérature à un chanteur, une première depuis la création des Nobel en 1901, qui suscite depuis jeudi nombre d’interrogations. Sara Danius a ainsi justifié ce choix en mettant en avant les textes et l’aspect « poétiques » des chansons de Bob Dylan. « Bob Dylan écrit une poésie pour l’oreille », a-t-elle notamment déclaré à la télévision publique suédoise, affirmant également que les membres de l’Académie avaient manifesté « une grande cohésion » dans leurs choix.
Compositeur, interprète et musicien, Bob Dylan, aujourd’hui âgé de 75 ans, est présenté par l’Académie suédoise comme une « icône », ayant enregistré durant sa carrière un total de 37 albums, le dernier Fallen Angels, sorti en mai dernier, proposant des reprises des standards américains popularisés par Frank Sinatra.
Bob Dylan, de son vrai nom Robert Allen Zimmerman, s’est, par ailleurs, fait connaître durant la guerre américaine contre le Vietnam comme un artiste engagé, ses chansons, dont Blowin’in The Wind ou The Time They Are a Changin, étant devenues des hymnes antiguerre. Il a par ailleurs réussi à se réinventer en passant d’un genre à un autre, rock, blues ou country. C’est cette carrière, mouvementée et ponctuée de « traversées du désert », qui est mise aujourd’hui en avant par un prix Nobel de littérature, accompagné d’une enveloppe de huit millions de couronnes (822 000 euros). Bob Dylan a été ainsi préféré par le jury aux poètes ou écrivains tels que Ali Ahmed Saïd Esber (Adonis) ou le Japonais Haruki Murakami, tous deux sur « liste d’attente » depuis de nombreuses années. Ainsi, si la distinction est en un sens méritée, mais certainement inattendue, elle place, cependant, l’artiste parmi les « exceptions » de l’histoire du prix Nobel de littérature. En effet, s’étant fixé pour mission de mettre en avant le travail des romanciers, essayistes, poètes et dramaturges, le Nobel a parfois distingué d’autres types d’écrits, dont les plus célèbres restent l’historien Theodor Mommsen, en 1902, ou le politicien anglais
Winston Churchill, en 1953, notamment pour «ses discours brillants pour la défense des valeurs humaines ». <

Laissez un commentaire