Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 14 juillet 2015 21:53

Santé: La lutte mondiale contre le sida est en progrès

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

De bonnes nouvelles sur le front antisida ! En effet, les chiffres diffusés depuis hier par les Nations unies indiquent que la pandémie est en régression.

Entre 2000 et 2014, indique-t-on, les nouvelles infections ont reculé de 35,5%, à 2 millions. Encore mieux, elles se sont effondrées de 58% parmi les enfants.
Les décès liés au sida ont, quant à eux, chuté de 41% (à 1,2 million) depuis le pic de 2004. Les chiffres sont tellement spectaculaires que le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé hier, mardi, que la planète était bien partie pour une « génération sans sida ». La formule est forte, mais elle n’est pas loin de la réalité.
Il y a une dizaine d’années, très peu de gens poussaient l’optimisme jusqu’à conclure au recul de la maladie. Aujourd’hui, les Nations unies parlent d’une chute de 35% des infections par le virus VIH sur 15 ans. « Le monde a réussi. Nous avons réussi et dépassé (…) les objectifs concernant le sida », a encore déclaré Ban Ki-moon, qui appelle cependant à davantage de financements de la recherche et des programmes de santé destinés à se prémunir contre le virus. Il faudra encore débourser 32 milliards de dollars (29 milliards d’euros) par an d’ici à 2020 pour espérer en finir avec le sida d’ici à 2030, mais les nouvelles infections par le VIH ont chuté de plus d’un tiers depuis 2000, selon le rapport de l’Onusida publié à Genève et présenté mardi par Ban Ki-moon dans la capitale éthiopienne.
En 2000, les Nations unies avaient fixé huit grands objectifs du millénaire pour 2015, dont combattre le VIH/sida. Ce dernier objectif a été atteint grâce aux milliards de dollars investis, dont près de la moitié par les Etats-Unis. Entre 2000 et 2014, les nouvelles infections ont reculé de 35,5%, à 2 millions. Encore mieux, elles se sont effondrées de 58% parmi les enfants. Les décès liés au sida ont, quant à eux, chuté de 41% (à 1,2 million) depuis le pic de 2004. « Nous avons brisé la trajectoire de l’épidémie. Nous voyons une baisse du nombre d’infections dans 83 pays », s’est félicité, pour sa part, Michel Sidibé, directeur d’Onusida, depuis Addis-Abeba. « Mettre fin à l’épidémie de sida (…) d’ici à 2030 est ambitieux, mais réaliste », a encore estimé Ban Ki-moon. Pour parvenir à éliminer l’épidémie, l’ONU s’est fixé des objectifs intermédiaires pour 2020 en utilisant une formule « 90-90-90 » : 90% des personnes infectées avec le VIH doivent le savoir (contre environ la moitié actuellement) ; 90% des personnes connaissant leur statut doivent suivre un traitement ; 90% de celles qui sont traitées doivent voir leur charge virale supprimée (devenue indétectable). Dans le continent, l’Afrique subsaharienne reste la région la plus touchée, représentant 70% des cas. Trois pays ont représenté plus de la moitié des nouvelles infections dans la région en 2014 : le Nigeria, l’Afrique du Sud et l’Ouganda. 

Laissez un commentaire