Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 14 juillet 2015 21:51

Sport mécanique: Un rallye à vocation touristique en novembre prochain

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) organise la première édition du rallye « Le Challenge Sahari International ». Programmé du 1er au 9 novembre prochain, le rallye verra la participation d’une soixantaine de sportifs locaux, en attendant la confirmation des pays européens et asiatiques invités pour participer à cet événement. Ces pilotes s’affronteront sur un parcours long de 2 400 km. Pour sa part, « l’Algérie marquera sa participation avec 60 motos, 40 autos, 10 camions, 10 SSV et 15 Quads», a déclaré le président de la FASM, Chihab Baloul, lors d’une conférence de presse animée au centre de presse El Moujahid, hier matin.
En tout, « six étapes et trois réglementations détermineront l’identité du vainqueur », poursuit M. Baloul. « D’Alger à Laghouat, les participants auront à parcourir 380 km, puis encore 380 km pour atteindre El Ménea, ensuite 250 km pour rejoindre Timimoune en passant par Labiodh Sidi Cheikh avant de regagner à nouveau Laghouat et enfin revenir à Alger », a-t-il poursuivi. D’autre part, le vice-président de la FASM, Farid Sendjakeddine, a expliqué que le rallye « Challenge Sahari International » sera entamé par une « épreuve chronométrée », une épreuve où l’élément temps est primordial pour l’établissement du classement. Cette étape sera suivie d’une épreuve « RAID » accessible à tous les véhicules où la vitesse n’est pas prise en compte. Il permet des échanges et des contacts avec les populations locales. D’autre part, Sendjakeddine a indiqué que les concurrents termineront avec la phase intitulée « régularité » basée sur le temps, la vitesse et la distance.
Sur un autre volet, le vice-président da la FASM a informé qu’une visite touristique est programmée au profit des participants à la fin de la compétition.
La FASM s’est engagé à la vulgarisation des sports mécaniques dans toutes les wilayas et aussi à l’intensification des programmes des courses, et ce, dans le but de « faire revivre cette discipline en Algérie en la dotant de son propre rallye international ».
Chihab Baloul a dit vouloir casser le mythe qui veut que l’Algérie soit un pays à risque. Parrainé par les ministères du Sport, de la Défense nationale et du Tourisme, cette première édition a coûté à ses organisateurs 100 millions de dinars. 

Dernière modification le mardi, 14 juillet 2015 21:54

Laissez un commentaire