Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 23 octobre 2016 06:00

Ouverture du Cinemed 2016 de Montpellier : «Tour de France» relance le débat de l’intégration en France

Écrit par  Mohamed Adel HADJI et Jacky Naidja
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Enfin nous y sommes : le Festival du film méditerranéen de Montpellier a ouvert ses portes, sous haute sécurité, vendredi soir à l’opéra Berlioz du Corum.


En maître de cérémonie, le directeur du festival Christophe Leparc a présenté la nouvelle présidente du Cinemed, en l’occurrence Aurélie Filippetti, ancienne ministre de la Culture et de la Communication qui semblait très à l’aise sur scène avant la projection en avant-première du dernier film de Gérard Depardieu, «Tour de France», dont la sortie en cinéma est prévue pour le 16 novembre prochain. C’est devant 2 000 cinéphiles d’horizons différents tous acquis à la cause du cinéma que Far’Hook et ses amis ont ouvert le bal pour l’Antigone d’or 2016 de Montpellier Méditerranée Métropole et ainsi lancer la compétition pour la succession au film portugais Montanha de Jao Salaviza, primé en 2015.
«Tour de France» raconte l’histoire de Far’Hook, jeune rappeur de 20 ans, qui, après un règlement de comptes, est contraint de quitter Paris pour se «mettre au vert» quelque temps. Sur les conseils de son producteur Bilal, il va accompagner le père de ce dernier, Serge (Gérard Depardieu), pour faire le tour des ports de France, sur les traces du peintre Claude Joseph Vernet (auteur notamment de la série Vues des ports de France). Bilal s’est éloigné de son père à cause de sa religion, l’islam, la même que celle de Far’Hook... Malgré leurs différences, le jeune rappeur prometteur et le maçon taciturne du Nord vont peu à peu se lier d’amitié. Ils vont accomplir un long périple, qui les mènera jusqu’à Marseille, pour un concert. A la sortie de la salle de projection, les présents étaient «stupéfaits» par le travail du réalisateur franco-tunisien Rachid Djaidani qui a su «monter» un film politique, autour de la question de l’intégration des Maghrébins en France, mais également la cohabitation entre Français et Maghrébins dans une même société. «Un film émouvant qui raconte la vraie société française que nous vivons actuellement», nous dira Leila, journaliste spécialiste du cinéma méditerranéen.
Pour cette 38e édition du Cinemed, neuf films longs métrages, dont un algérien, sont en compétition. Plusieurs avant-premières sont programmées telles que «Hedi» de Mohamed Ben Attia, «Carole Matthieu» de Louis Julien Petit ou encore «Beyond Flamenco» de Carlos Saura. Pour la soirée d’hier, l’Algérie était à l’honneur du Cinemed 2016 où deux moyens métrages qui révèlent le renouveau du cinéma algérien ont été projetés à la salle Einstein au Corum de Montpellier : «Le Jardin d’essai» de Dania Reymond et «Kindil» de Damien Ounouri avec la présence notamment de l’acteur algérien Nabil Asli, invité du 38e Cinemed.


Arnaud Montebourg : «Un film exceptionnel»


Présent à l’ouverture du Festival du film méditerranéen de Montpellier - Cinemed 2016 - l’ancien ministre français de l’Economie et du Budget, Arnaud Montebourg, nous a révélé que le film «Tour de France» de Rachid Djaidani était une merveille. «Ce film est une merveille. C’était très émouvant. Les acteurs sont stupéfiants qui racontent aussi bien cette alliance des deux France qui ont toutes les raisons de s’affronter, mais qui finissent par se reconnaître père et fils qui ont démontré cette allégorie de cette nation qui doit être aujourd’hui», nous dira le candidat PS à l’élection présidentielle de 2017. 

Dernière modification le dimanche, 23 octobre 2016 11:02

Laissez un commentaire