Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
jeudi, 14 septembre 2017 06:00

Béjaïa : M. Guitouni débloque le projet de raccordement au réseau du gaz naturel de six communes

Écrit par CHAFIK AÏT M’BAREK
Évaluer cet élément
(0 Votes)

En visite officielle, avant-hier, dans la wilaya de Béjaïa, le ministre de l’Énergie Mustapha Guitouni, a relancé le projet d’alimentation en gaz naturel de six communes, au grand bonheur des milliers de foyers de la région est de Béjaïa.

Bloqués depuis 2002, suite à une opposition citoyenne au niveau de la localité de Tidelsine, à Aokas, les travaux de ce projet porteront désormais sur la réalisation d’un nouveau tracé. Le coup de starter a été donné par le ministre de l’Énergie en personne, en présence des autorités locales, dont le wali de Béjaïa, ainsi que des élus et des représentants de la société civile. Notons que le projet prévoit un tracé sur un linéaire de 1 550 mètres qui coûtera au budget de l’Etat la bagatelle somme de 750 millions de dinars. Il permettra l’évitement de la localité de Tidelsine et longera la rivière Tabellout jusqu’au nord de la commune d’Aokas. Ensuite, il sera dirigé vers les communes de Souk El Tenine, Melbou, Tamridjet, Darguina et Taskriout, dans la wilaya de Béjaïa, et Ziama Mansouriah, dans celle de Jijel. Lors de son arrivée à Aokas, le ministre de l’Énergie a déploré que près de 100 000 habitants que comptent ces communes de la région Est aient été privés pendant toutes ces années du gaz naturel à cause de l’opposition de deux citoyens. «C’est grave ! Il est vraiment navrant de constater que ce blocage est dû en grande partie à deux citoyens !», s’est-il indigné. Le membre du gouvernement a mis à profit cette opportunité pour lancer un appel aux citoyens de la région afin de faciliter la tâche des services chargés d’alimenter les foyers en gaz de ville. Selon M. Guitouni, avec l’achèvement de ce projet, dont le délai de réalisation est fixé à deux mois, le taux de pénétration en gaz de ville au niveau de la wilaya de Béjaïa atteindra les 57%. Alors qu’actuellement, il en est à 43% seulement. Un taux qui reste faible comparativement à d’autres wilayas du pays. Les raisons, selon le ministre de l’Energie, sont dues principalement aux différentes oppositions affichées par les citoyens quant au passage des réseaux. Pour rappel, le projet devant alimenter les six communes en question en gaz naturel est arrêté depuis 15 ans en raison du blocage du passage du réseau par des citoyens à Tidelsine dans la commune d’Aokas. Par ailleurs, l’hôte de la wilaya de Béjaïa s’est rendu à la commune limitrophe de Tichy, où il a procédé à la mise en service de l’alimentation en gaz de quelque 226 foyers d’un lotissement de cette station balnéaire. Sur les lieux, il saisira l’occasion pour rappeler que «désormais toute consommation d’énergie sera payée, et ce, pour mettre fin au phénomène du gaspillage». La délégation officielle se déplacera ensuite à la commune d’Oued Ghir, où le ministre assistera à l’ouverture du chantier de réhabilitation de l’oléoduc Béni Mansour - Béjaïa. Après s’être enquis de l’état d’avancement du projet de réhabilitation du lot du gazoduc reliant Oued Ghir, Tala Hamza et Amizour, M. Guitouni rejoindra le chef-lieu de la wilaya, où il procédera à l’inauguration du siège de Naftal à Bir Slam. Avant d’inspecter le chantier de rénovation et de modernisation du dépôt de carburant 067 au port, celui de la réhabilitation des infrastructures de base du port pétrolier, ainsi que la mise en service de deux bacs de stockage de carburant de 5 000 m3 chacun.

Laissez un commentaire