Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
lundi, 31 juillet 2017 07:00

Industrie automobile : Nouveau cahier des charges mais pas totalement achevé Spécial

Écrit par Rachid Beldi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La révision du cahier des charges, régissant l’industrie automobile en Algérie, a achevé sa première phase, indique un communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines publié sur son site.


Les modifications contenues dans cette partie du nouveau document, élaboré conjointement par des cadres du ministère de l’Industrie et des Mines et des experts du domaine, portent «principalement sur l’exigence, à moyen terme, d’exporter une partie de la production et d’exiger une participation minimale du partenaire étranger dans le capital des sociétés algériennes créées», indique la même source. Avant de rappeler que le projet du nouveau cahier des charges «exige des constructeurs de mobiliser leurs sous-traitants et équipementiers afin d’aider les entreprises nationales à augmenter le taux d’intégration et d’encourager la création d’une industrie de sous-traitance».
Une exigence déjà formulée par le ministre de l’Industrie et des Mines, Mahdjoub Bedda, dès sa montée au créneau, il y a quelques semaines, pour dénoncer la démarche qui fait foi, et loi, dans l’industrie automobile naissante en Algérie, réduisant le secteur à une activité que le ministre n’avait pas manqué de qualifier d’«importation déguisée». M. Bedda avait annoncé, à l’occasion, l’élaboration d’un nouveau cahier des charges qui viendrait mettre de l’ordre dans la maison et rétablir dans leur droit les ambitions préalablement nourries pour une industrie automobile assumant pleinement son appellation et sa vocation et qui puisse produire réellement des véhicules en comptant sur l’intégration locale. Un objectif, réaffirmé jeudi dernier par le ministre du Commerce, Ahmed Saci, à l’occasion de l’inauguration de l’usine Volkswagen à Relizane. Ce dernier avait saisi l’opportunité de sa présence à l’événement pour appeler les partenaires dans le projet à passer dans les plus brefs délais à la phase de production. «Les groupes Sovac et Volkswagen doivent atteindre la phase de la construction et non celle du montage», a souligné M. Saci.
Ce n’est d’ailleurs que sur les bases de la construction qu’une industrie automobile, algérienne ou de n’importe quel autre pays, peut aspirer à passer à la phase d’exportation exigée par le nouveau cahier des charges.
Quant à l’obligation faite par le même document au partenaire étranger, d’apporter une «contribution minimale» au capital des entreprises algériennes créées, elle semble obéir au souci des pouvoirs publics d’obtenir les garanties quant à l’engagement des constructeurs étrangers dans les projets d’usines automobiles en Algérie. Le communiqué du ministère de l’Industrie et des Mines souligne, par ailleurs, que les propositions faites autour de l’élaboration du nouveau cahier des charges «prévoient certaines mesures transitoires pour permettre l’application de mesures qui seront arrêtées par le nouveau cahier des charges». Comprendre que les projets déjà opérationnels peuvent continuer à activer en attendant de passer à la nouvelle étape de production évoquée par le nouveau cahier des charges. Lequel cahier des charges verra sa seconde phase élaborée à travers des réunions entre les pouvoirs publics et les opérateurs concernés par cette activité, ajoute le ministère de tutelle. «L’objectif de ces consultations est de parvenir à un texte consensuel qui implique, sans exclusion, toutes les parties prenantes concernées par cette activité», explique la même source.
C’est visiblement dans le cadre du consensus recherché que Mahdjoub Bedda s’est entretenu, ces derniers jours, avec plusieurs ambassadeurs présents en Algérie, dont ceux d’Italie, du Japon et de l’Iran. Ils ont fait part au ministre de l’Industrie et des Mines de la volonté manifestée par des constructeurs dans leurs pays respectifs à venir en Algérie produire des voitures. 

Dernière modification le lundi, 31 juillet 2017 05:00

Laissez un commentaire