Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
dimanche, 16 octobre 2016 06:00

Cinéma : «Maintenant, ils peuvent venir» de Salem Brahimi en salle à la fin 2016

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Lauréat mercredi dernier de la 2e édition du Festival de Annaba du film méditerranéen, puis présenté, hier, aux professionnels du cinéma à la salle Ibn Zeydoun d’Alger, le film Maintenant, ils peuvent venir, devrait prochainement être diffusé au grand public

, «dès la fin de l’année, au plus tard en début 2017», nous a précisé hier des sources proches de la réalisation et de la production du long métrage. En effet, les responsables de la distribution du film seraient actuellement en discussion avec des gestionnaires de certaines salles de cinéma d’Alger, la salle Ibn Khaldoun, l’une des plus importantes de la capitale, gérée par l’établissement Arts et Culture, ayant en ce sens été citée. Revenant sur l’histoire récente du pays, Maintenant, ils peuvent venir, qui se base sur le roman éponyme d’Arezki Mellal, sortie aux éditions Barzakh en 2000, traite des conséquences de la crise sociale, économique et politique des années 1980, mais aussi de ce qui est convenu d’appeler la «décennie noire». 

Ainsi le spectateur est plongé, ou replongé, dans la tragédie du contexte à travers de l’histoire Yasmina et Noureddine, un jeune couple, incarné à l’écran par Rachida Brakni et Amazigh Kateb, qui lutte au quotidien pour sa survie «sous la pression d’une mère toute puissante, d’un pays en perdition et de la barbarie islamiste ».
Long métrage traitant ainsi de sujets encore sensibles, mais qui fut, cependant, très bien accueilli lors de sa diffusion au Festival de Annaba, c’est notamment la prestation de l’acteur principal Amazigh Kateb, davantage connu du public en tant que chanteur, qui a été saluée par la critique, décrochant mercredi le prix de la «Meilleure interprétation masculine» au Festival de Annaba du film méditerranéen. Long métrage qui entamera prochainement son exploitation en salle, bien que d’autres participations de festivals nationaux et internationaux soient encore à prévoir. Maintenant ils peuvent venir a été coproduit par l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel (AARC)  avec le soutien du ministère de la Culture et les deux sociétés Battam Films et KG  Production. 

Laissez un commentaire