Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mercredi, 16 mai 2018 06:00

Sécurité Frontalière du Mali, un arsenal de guerre découvert à Bordj Badji-Mokhtar

Écrit par Rachid Bouarroudj
Évaluer cet élément
(0 Votes)
L’Armée nationale populaire (ANP) de communiquer les résultats de la lutte antiterroriste qu’elle mène sans relâche.

Une nouvelle fois, c’est un arsenal de guerre qu’elle repère dans les zones frontalières du pays, notamment près de la bande frontalière à Bordj Badji-Mokhtar. Dans un communiqué diffusé hier par le ministère de la Défense nationale (MDN), l’Armée, «grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, a découvert, le lundi 14 mai, lors d’une patrouille menée par un détachement près de la bande frontalière à Bordj Badji-Mokhtar/6e Région militaire, une cache d’armes et de munitions contenant une  mitrailleuse lourde de calibre 14,5 mm, un  fusil mitrailleur de type FMPK, deux pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, un  fusil à répétition, 21 charges propulsives pour lance-roquettes de type RPG-7, 11 roquettes pour lance-roquettes de type RPG-7, 16 chaînes de munitions pour mitrailleuse 14,5 mm ainsi qu’une importante quantité de munitions s’élevant à 3 300 balles de différents calibres». Une opération qui vient s’ajouter à l’ensemble des résultats concrétisés sur le terrain, et confirme, se félicite le MDN, la grande vigilance et la ferme détermination des forces de l’ANP déployées le long de nos frontières à déjouer toute tentative d’intrusion, d’introduction d’armes ou d’atteinte à la sécurité du pays et sa stabilité. Bordj Badji-Mokhtar, dans l’extrême Sud du pays, partage une bande frontalière avec le nord du Mali, encore en proie au terrorisme et à une grande instabilité sécuritaire. Rappelons que le ministère de la Défense nationale a publié, début mai, le bilan antiterroriste du mois d’avril dans lequel il souligne que l’Armée a éliminé 2 terroristes et en a arrêté 8 autres. Le même mois, les différents détachements de l’ANP, déployés à travers le territoire national, ont récupéré des munitions et 81 armes de guerre, dont 21 pistolets mitrailleurs de type Kalachnikov, 2 fusils mitrailleurs de type FM, 37 bombes de confection artisanale, 41 obus antichar calibre 105 mm, 3 801 balles de différents calibres et 2 roquettes d’hélicoptère antichar. Des armes de guerre introduites depuis les frontières de pays en guerre, à leur tête la Libye, qui a dû faire face à la dispersion de l’arsenal de guerre de l’ancien dirigeant Kadhafi au lendemain de sa chute.
Les manœuvres menées il y a tout juste une semaine au niveau des frontières libyennes répondaient justement à des préparatifs à répondre à cette menace. L’Armée nationale ayant parlé de s’exercer à faire face à une menace d’attaque non conventionnelle qui pourrait être menée par des groupes terroristes qui pourraient faire une incursion depuis le territoire libyen.

Laissez un commentaire