Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

jeudi, 12 janvier 2017 06:00

Industrie Alfapipe Annaba, une entreprise en difficulté faute d’un plan de charge

Écrit par  RAMI B.
Évaluer cet élément
(0 Votes)

L’entreprise Alfapipe, spécialisée dans la fabrication d’oléoducs et de gazoducs, est menacée de disparition si d’ici la fin mars 2017 aucune commande n’est passée par Sonatrach, son client principal.

En effet, le plan de charge en cours sera achevé en ce premier trimestre avec la livraison de la dernière tranche des 150 000 mètres linéaires commandés par la compagnie pétrolière. Le syndicat et les quelque 1 500 travailleurs et cadres, répartis entre les 2 unités de production (Annaba et Ghardaïa), sont inquiets du devenir de leur entreprise qui risque de fermer faute d’un plan de charge conséquent.
« Nous fabriquons dans nos ateliers 1 km/jour de pipes, c’est le travail posté en 3/8 que nous avons adopté pour honorer la commande GGR 7 de Sonatrach et la livrer dans les délais. Nous avons investi l’équivalent en devises fortes de 260 milliards de centimes pour l’acquisition de machines à soudure de haute performance utilisant une technologie de pointe pour moderniser le process de fabrication et ainsi répondre à la demande formulée dans le meilleurs temps avec un produit de haute qualité.
Aujourd’hui, on se retrouve sans plan de charge, la visibilité économique est floue et on ne sait vraiment pas ce qu’il va advenir de notre entreprise dans les mois à venir », nous a déclaré le secrétaire général du syndicat d’entreprise Kamel Slimani.
Dans un écrit adressé au P-DG d’Imetal, dont dépend Alfapipe, le syndicat demande l’intervention de ce responsable pour user de toute son influence auprès de la compagnie pétrolière aux fins d’obtenir une commande qui mettrait à l’abri l’entreprise qui est en difficulté et dont les travailleurs risquent de se retrouver au chômage technique avant d’être purement et simplement licenciés. « C’est la deuxième fois que nous adressons cette demande au P-DG du groupe Imetal et nous avons beaucoup d’espoir que la situation se règle avant la fin mars, car il y va du devenir d’une entreprise performante dont le capital expérience, les performances et la technicité n’ont rien à envier aux autres entreprises activant dans le même secteur. Nous demandons juste qu’on nous donne du travail, le reste, nous savons faire car avec les nouvelles machines que nous avons acquises et qui sont déjà opérationnelles, nous sommes capables de livrer les commandes avant terme et des produits de haute qualité », poursuit notre interlocuteur. 

Laissez un commentaire

Culture

Hommage : Charles-Henri Favrod, vie et mots d’engagement

Charles-Henri Favrod vient de décéder à

Culture -
18-01-2017
Festival du théâtre arabe : Le premier texte théâtral arabe fait débat

L’hôtel Le Méridien d’Oran a abrité, en

Culture -
18-01-2017
La révolte de Don Quichotte : Le rêve et la justice sociale tunisiennes en scène

La Tunisie a présenté lundi soir au théâ

Culture -
18-01-2017
Promotion du cinéma : Plusieurs « complexes cinématographiques » sur les rails

Présent lundi dernier dans la wilaya de

Culture -
18-01-2017