Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Bannière SAAFI 2018

lundi, 13 juin 2016 21:25

Emprunt obligataire : La BNA affirme que « 70% des objectifs sont atteints »

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

La Banque nationale d’Algérie (BNA) célèbre cette année le 50e anniversaire de sa création. Elle a été créée précisément le 13 juin 1966. A l’occasion de cette commémoration, son président-directeur général, Achour Abboud, a convié hier au siège social de la BNA, les journalistes pour un moment d’histoire et de bilan d’activité. Selon le PDG, la BNA est la première banque commerciale algérienne. Elle exerce l’ensemble des activités d’une banque de dépôt, elle a également pour missions d’assurer, entre autres, le service financier des groupements professionnels, des entreprises… Selon le patron de cette institution financière, la BNA a d’autres champs d’intervention. Il s’agit de toutes les opérations de banque, de change et de crédit dans le cadre de la législation et de la réglementation des banques. Si la BNA était en charge en premier lieu du financement de l’agriculture, ses activités ont été orientées, plus tard, vers l’accompagnement des grandes entreprises nationales, à travers le financement de projets structurants. Parmi ces grandes entreprises, Achour Abboud citera Sonelgaz, la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) pour la réalisation du rail, Air Algérie pour l’acquisition de nouveaux avions ainsi que le renouvellement de sa flotte, la SNVI pour sa mise à niveau et sa relance… Mais ces dernières années, la banque s’est intéressée à d’autres segments d’activité, notamment l’industrie pharmaceutique. Aujourd’hui, « la BNA finance le crédit à la consommation et le crédit immobilier. Nous finançons également beaucoup de projets pour la production pharmaceutique », a précisé le PDG de la BNA sans donner le montant des crédits alloués à cette industrie qui ne cesse de se développer. Mais qu’en est-il des autres secteurs ? Le secteur du tourisme intéresse la BNA, qui occupe la 13e place dans le hit parade des banques africaines. « La BNA signera un accord avec le ministère du Tourisme pour le financement de projets », a indiqué Achour Abboud, pour résumer le redéploiement de la BNA, qui a obtenu son agrément en 1995 auprès du Conseil de la monnaie et du crédit. Par ailleurs, la doyenne des banques algériennes a été instruite par les pouvoirs publics pour intervenir dans la dynamique de création d’entreprises à travers les différents dispositifs, comme la Cnac, l’Ansej, l’Angem… Dans ce registre, « 140 000 projets ont été financés par la BNA. Ce qui a permis la création de 250 000 emplois », a indiqué Achour Abboud, qui se dit plus déterminé à soutenir l’activité économique du pays. D’ailleurs, le numéro un de cette banque publique veut rester leader dans le segment des intermédiations financières. « Nous détenons actuellement 25% de parts des intermédiations financières enregistrées au niveau de l’ensemble des banques algériennes et autres institutions financières », a fait savoir le premier responsable de la banque, sans révéler de plus amples détails sur cette performance. Interrogé sur les résultats obtenus par la BNA dans l’opération de l’emprunt obligataire garanti par l’Etat, Achour Abboud a indiqué que « la BNA a atteint 70% de l’objectif qui lui a été assigné par le ministère des Finances », sans autre précision.  

Laissez un commentaire