Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
mardi, 04 décembre 2018 06:00

Après le drame de la voiture qui a foncé sur la foule au centre-ville de Constantine : Les victimes de l’horrible accident inhumées hier

Écrit par Hamid Bellagha
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les quatre victimes de l’horrible accident de dimanche en fin de journée ont été enterrées hier en présence d’une foule nombreuse venue rendre hommage à des jeunes qui avaient toute la vie devant eux…


Il était un peu plus de 18 h quand les policiers en faction devant le commissariat central se rendent compte qu’un couple à bord d’une voiture se disputait verbalement. Ils ne décideront d’intervenir que lorsque la femme sort du véhicule et que des insultes pleuvent. Mais c’était déjà trop tard. Le conducteur placera son véhicule en position de sens interdit de la voirie et démarrera en trombe. Heureusement que le Coudiat, quartier administratif de la ville, n’était pas encombré par les travailleurs et surtout les collégiens et lycéens. Puis, en quelques secondes, c’est le drame que personne n’aurait imaginé. La voiture, une Seat Leon blanche, s’est tout simplement lancée vers les escaliers reliant la butte du Coudiat pour atterrir 15 mètres plus bas, fauchant sur son passage plusieurs piétons, avant de percuter une voiture de marque Renault Clio. Le bilan aurait été beaucoup plus lourd si l’accident s’était passé une heure plus tôt. Néanmoins, entre la butte du Coudiat et l’avenue Abane Ramdane, ex-Rouhault de Fleury, avenue plus connue par l’appellation «les arcades», 4 vies seront fauchées, et plusieurs blessés dénombrés. Sur place, les témoins seront horrifiés par le spectacle qui s’offrait à eux, surtout que l’âge des victimes se situait entre 17 et 25 ans. «Ce n’est que plus tard que l’on a remarqué que la fille qui était avec le conducteur de la Seat a rejoint les lieux de l’accident, à quelques 200 mètres du lieu de la dispute, récupérera son sac et son téléphone, et repartira tranquillement, profitant du moment d’affolement devant la scène macabre», témoignera un policier qui était de service à ce moment. Les blessés n’ont pas tardé à quitter l’hôpital et rejoindre leur domicile juste après le drame, sauf un jeune de 27 ans qui a été hospitalisé, mais «devrait quitter le CHU dans peu de temps», nous certifiera une source hospitalière. L’auteur du drame, qui a endeuillé quatre familles, n’a pratiquement pas eu d’égratignures. D‘ailleurs, il ne passera pas la nuit à l’hôpital, mais au commissariat central, arrêté juste après son forfait par des agents de l’ordre. «Vu son état d’hébétude totale après avoir été arrêté, je pense que le prévenu n’était pas dans son état normal. Et ce n’est pas le choc qui l’a étourdi, mais autre chose», nous confiera un officier de police. Les victimes de cet horrible accident ont été enterrées hier en présence d’une foule nombreuse venue rendre hommage à des jeunes qui avaient toute la vie devant eux, avant qu’un inconscient vienne y mettre un terme. Ce dernier a été présenté à la justice hier, mais le plus grand secret entoure sa comparution, vu que les plaies des parents des victimes sont toujours béantes.

Laissez un commentaire