Les éléments de la direction régionale des services de Douanes de la wilaya de Souk Ahras ont redoublé de vigilance, mettant en exécution les instructions de leur hiérarchie. Ainsi, en moins d’une semaine, les agents en poste de transit dans la localité d’El Haddada, dans la wilaya de Souk Ahras, les agents de douanes ont fait avorter deux opérations d’introduction de comprimés psychotropes. La première a permis la saisie chez un transitaire de plus de 15 000 comprimés et la seconde 16 128 comprimés, soit un total de 32 000 comprimés de psychotropes. La seconde prise qui a concerné 16 128 comprimés a eu leur hier au même poste de transit de cette wilaya. En effet, au moment où le mis en cause accomplissait les formalités d’entrée sur le territoire national, suspecté par les agents, une fouille de son véhicule a été entreprise. Ces derniers n’ayant rien trouvé dans les sièges éventrés ont décidé d’un commun accord de procéder à une prospection du réservoir du véhicule où ils ont trouvé plusieurs plaques de psychotropes. Le mis en cause, qui revenait de Tunisie, a été conduit au poste où un procès-verbal a été établi. L’agent a consigné la marchandise prohibée, destinée à la vente au niveau de plusieurs cités de la ville de Souk Ahras. Selon la même source, cette infraction est réprimée par la loi douanière notamment en application des articles 21 et 325.