Samedi, le CR Belouizdad est parti tenir le Pyramids FC en échec (1/1) au Caire. Ainsi, les Belcourtois se retrouvent en ballotage favorable avant le match « retour » de ce premier tour fixé au 27 du mois en cours. Ils peuvent, ainsi, envisager d’accrocher le prochain écrémage puis rallier, éventuellement, la phase de poules. Ce bon résultat réalisé en Egypte a été rendu possible grâce à une solide performance collective. Aussi, sur le plan individuel, Amir Saâyoud a signé son 4e but sur les 5 inscrits par son club depuis le début du tournoi en plus d’avoir été passeur décisif à une reprise. Impressionnant.

La providence, c’est certainement lui. Amir Saâyoud n’est pas très adroits à tous les coups quand il s’agit de conclure mais il a une vertu: l’abnégation. La preuve, samedi, avant de trouver la faille, il a mal-négocié deux occasions franches. Néanmoins, il  a fini par faire mouche à la 66e minute et en deux temps. L’ancien sociétaire de l’USM Alger a forcé le destin pour décanter la situation et faire oublier ses approximations. Au sortir de ce duel contre un adversaire de qualité, le numéro 10 du « Chabab » a évoqué le bon résultat ramené du pays du Nil. Il savait aussi que lui et ses coéquipiers pouvaient espérer mieux s’ils avaient fait preuve de lucidité dans la dernière touche : «Je pense qu’on aurait pu aspirer à un meilleur résultat si on s’étais montrés un peu plus efficaces. Mais bon, on a montré de belles choses et ce résultat nul nous met en bonne posture en vue du match retour. Cela dit, rien n’est encore acquis. Il va falloir confirmer cette bonne prestation à Alger devant nos supporters», a indiqué le talentueux gaucher.

Adulé par les Belcourtois
La campagne africaine des Chababistes se déroule, jusque-là, comme prévu. Les « Rouge er Blanc » confirment leur bonne forme et leur retour au premier plan qui a été entamé dès la phase « retour » de la saison écoulée quand le team de Laâquiba était au bord du gouffre. La venue de l’entraîneur Abdelkader Amrani et le renforcement de l’effectif a complètement relancé les Belouizdadis sur le plan des résultats sportifs.
Justement Saâyoud fait partie des recrues qui ont aidé les Banlieusards d’Alger à aller mieux et se sauver. D’ailleurs, il a même été buteur lors de la finale de la Coupe d’Algérie remportée contre la JSM Béjaïa (2/0). Une victoire qui a offert au team de Belcourt une place dans la compétition africaine. Samedi, après le bonne performance enregistrée en terre égyptienne, sur les réseaux sociaux, les supporters ont tenu à saluer la prestation du natif de Guelma. Ce dernier aura marqué les esprits par sa débauche d’énergie et son envie de montrer la voie à ses coéquipiers. Il est, de loin, le nouveau chouchou de l’équipe. Il vient rappeler un certain Fayçal Badji lors des années 2000 où le CRB était dans une période faste. Avec Saâyoud en chef d’orchestre, les héritiers de Hacen Lalmas pourraient jouer une belle partition en Afrique outre les épreuves locales. A condition de bien négocier la seconde manche. Tout reste à faire.n