Une campagne de sensibilisation à l’économie de l’eau et à sa préservation a été lancée depuis le 18 juillet 2019 par l’Agence de Bassin hydrographique Constantinois-Seybousse-Mellegue, dans plusieurs camps et centres de vacances des wilayas littorales de sa région, en collaboration avec la direction de la jeunesse et des sports des wilayas de Annaba, d’El Tarf et de Jijel.

Cette campagne, unique en son genre, a touché à fin juillet dernier plusieurs camps de vacances organisés au profit des enfants entre 7 et 15 ans. Cette campagne a pour objectif des sensibiliser les jeunes colons sur l’importance de ce liquide précieux, source de vie, et de déployer des efforts pour assurer son économie. La première opération de cette campagne de sensibilisation, organisée par l’Agence nationale intégrée des ressources en eau (AGIRE), a été amorcée à partir du camp de vacances de Draouch dans la wilaya d’El Tarf. Elle a en outre touché des camps de vacances dans la wilaya de Jijel, notamment Sidi Abdelaziz, Ziama Mansouriah et El Aouana. Selon les animateurs dépêchés sur les lieux, elle a sensibilisé pas moins de 2 000 colons dans cette seule wilaya. L’idée, qui s’inscrit dans un cadre d’intérêt national, a été favorablement accueillie par les jeunes colons et les organisateurs de camps de vacances. Le départ de cette campagne, qui a pour objectif de sensibiliser les jeunes estivants à l’économie de l’eau et à la préservation de sa qualité en raison de sa forte consommation en cette période estivale, a été donné en premier dans le camp de Draouch, wilaya d’El Tarf, avec plus de 150 enfants venus de différentes régions du pays. Elle se poursuivra durant tout le mois d’août pour atteindre les 9 autres camps qui sont installés dans la région lacustre de Tonga, dans la commune Oum Tboul de la wilaya d’El Tarf. Ces mêmes opérations de sensibilisation ont été aussi organisées au profit des jeunes colons de Séraidi et Khalidj El Mordjane, dans la wilaya d’Annaba. Le dernier camp de vacances visité est celui organisé au profit des enfants des employés de centres de rééducation à Oum Teboul, qui a accueilli 366 colons. Notons que, parallèlement à la campagne de sensibilisation sur l’économie de l’eau, un programme varié est aussi concocté notamment des activités ludiques destinées aux jeunes estivants, des cours pédagogiques et des jeux de questions-réponses et éducatifs autour de l’usage rationnel et économique de l’eau dans la consommation quotidienne, comment la protéger et la préserver du gaspillage et de la pollution.
Le but est de les amener à prendre conscience de la valeur de cette ressource et de contribuer à sa préservation en étant des vecteurs de sensibilisation auprès de leur entourage familial et scolaire et d’en faire bon usage au quotidien. Pour ce faire, les jeunes ingénieurs, cadres organisateurs, ont expliqué des supports pédagogiques, remis aux jeunes colons des dépliants, livrets pédagogiques et flyers pour appuyer les informations recueillies sur le cours sur l’eau. La campagne de sensibilisation et d’information, qui compte toucher le plus grand nombre, s’articule autour du thème « Tant que l’eau est là, préservons-la ! » L’objectif principal est la préservation de l’eau source de vie. Enfin, elle s’inscrit dans le cadre du programme annuel de communication et d’information élaboré par l’AGIRE.
Des actions sont destinées aussi au milieu scolaire réalisées durant l’année, des journées de proximité où sont associés des citoyens, des campagnes encadrées dans les mosquées afin de pouvoir sensibiliser les fidèles en leur fournissant des recommandations pour la préservation de cette précieuse ressource pour l’avenir dont le manque se fait de plus en plus sentir à travers le monde entier. n