Le long métrage de fiction, «Abou Leïla» de Amine Sidi Boumediene a été programmé hors compétition au 25e Festival du cinéma de Sarajevo (Bosnie Herzégovine) prévu du 16 au 23 août, annoncent les organisateurs.
Coproduction, algéro-franco-qatarie de 140 mn, «Abou Leïla» revient sur les évènements tragiques des années 1990, à travers l’histoire des jeunes Samir et Lotfi qui traquent dans le désert algérien, Abou Leïla, un dangereux terroriste.
Programmé le mois de mai dernier au 72e Festival de Cannes dans la section « Semaine de la critique », «Abou Leïla» est le premier
long métrage de Amine Sidi Boumediene, après ses deux courts métrages, «Demain l’Algérie» et «El Daïra».
53 films, entre longs métrages et documentaires, sont en compétition au 25e festival de Sarajevo auquel prennent part des réalisateurs et des acteurs de renommée mondiale.
Fondé en 1995 pour briser l’embargo des forces serbes sur la ville de Sarajevo, le Festival du cinéma de Sarajevo, considéré parmi les plus importants dans les pays des Balkans vise à promouvoir le 7e Art dans la régions du sud-est de l’Europe, de la Turquie et du Caucase.