Au moins 8000 peaux d’ovins sacrifiés ont été collectées dans trois communes de la wilaya de Jijel au deuxième jour de l’Aid El Adha, ont indiqué lundi des élus des trois collectivités locales. «Au chef-lieu de wilaya, 6 000 peaux d’ovins ont été collectées», a précisé à l’APS le vice-président de l’assemblée populaire communale (APC) de Jijel, Fateh Chraitia, détaillant que quatre (4) camions et douze (12) agents ont été réquisitionnés pour cette opération de collecte de peaux de moutons dans les grands quartiers de la ville. M. Chraitia a ajouté que le nombre des peaux de moutons sacrifiés collecté «devra atteindre 10 000 unités au troisième jour de l’Aïd», soulignant que le nombre de peaux collectées «sera loin des 50 000 unités ramassées durant l’Aïd 2018».
L’édile a expliqué que l’année passée, «un travail de sensibilisation avait été effectué au profit des citoyens plusieurs semaines avant le jour J», relevant que pour cette année, «aucune initiative de sensibilisation n’a été lancée ce qui s’est répercuté sur le nombre de peaux collectées». De son côté, le président de l’APC d’Ouled Rabeh, Abdelkmalek Bouabdallah, a souligné que 1000 peaux de moutons ont été collectées à travers les grandes cités de cette collectivité locale, en collaboration avec plusieurs associations locales.
Dans la commune d’El Aouanna, près de 1000 peaux d’ovins ont été collectées, a-t-on encore relevé, soulignant que l’ensemble de la collecte a été acheminée vers la tannerie de Jijel, située dans la région de Lahdada, au chef lieu de wilaya.
L’opération de collecte de peaux de moutons sacrifiés le jour de l’Aid est la 2ème du genre après celle organisée durant l’Aïd El Adha 2018 et a pour objectif de relancer l’industrie du cuir. Six wilayas pilotes dont Jijel ont été sélectionnées pour cette opération. n