Quatre nouveaux décès ont été enregistrés hier parmi les pèlerins algériens aux Lieux saints de l’Islam (Arabie saoudite), a appris l’APS auprès du chef de la délégation consulaire algérienne. Il s’agit de la hadja Mme Hemmani Fatma, née le
12 juin 1949, à Tablat wilaya de Médéa, décédée pour des raisons de santé», a affirmé l’ambassadeur, Abdelkader Hedjazi. Le deuxième hadji décédé est «Boudjelal Abderrahmane, né le 9 mars 1947 à Tlemcen, décédé suite à une hémorragie interne et qui avait subi une chirurgie cardiaque en Algérie». Le troisième décédé est «le hadji Taieb Tayeb, né le 1 janvier 1935 à Relizane suite à un arrêt de la circulation sanguine», ajoute le même responsable. Le quatrième décédé est «Abdelkader Ledjlat, né en 1942 à Médéa suite à un arrêt cardiaque. Il souffrait d’une cardiopathie et refusait de subir une intervention chirurgicale en Arabie saoudite». Par ailleurs, le chef de la mission médicale algérienne, Dr Mahmoud Dahmane a fait savoir que «les trois premiers défunts sont décédés à l’hôpital de Mina suite à un épuisement physique après l’accomplissement des rites de hadj, tandis que le quatrième décédé, mort à l’hôpital de la Mecque, n’a pas pu se déplacer à Mina et Arafat, et des Saoudiens ont accompli les rites à sa place».