Le long métrage de fiction «143, rue du désert» du réalisateur algérien, Hassen Ferhani, a été programmé hors compétition au 72e Festival international du film de Locarno (sud-est de la Suisse) prévu du 7 au 17 août, annoncent les organisateurs. Premier long métrage de Hassen Ferhani, «143, rue du désert» figure sur la liste «Cinéastes du présent», deuxième plus importante section du festival qui compte 5 autres productions dont «Baamum Nafi» du sénégalais Mamadou Dia, «Ham on Rye» de l’Américain Tyler Taormina et «La paloma y el Lobo» du Mexicain Carlos Lenin, entre autres. D’une durée de 100 mn, le film de Ferhani, une production algéro-franco-qatarie, raconte l’histoire de «Malika», gérante d’un modeste restaurant sur la route du désert, au fin fond du Sahara algérien, où viennent se ravitailler routiers, aventuriers et autres voyageurs. Hassen Ferhani avait réalisé en 2016, «Fi rassi rond-point», un documentaire primé en Algérie et dans les festivals internationaux où il reçut de nombreux prix. 17 films de différents pays, en compétition officielle du festival de Locarno dont l’édition 2019 a choisi de mettre à l’honneur le cinéma de l’Asie du sud-est (Indonésie, Philippines et le Laos) dans un programme qui s’étale jusqu’à 2021. Fondé en 1946, le Festival international du film de Locarno est considéré comme un des plus anciens festivals européens aux côtés de la Mostra de Venise et Cannes. Il vise à propulser les jeunes talents et faire découvrir les nouveaux courants du cinéma mondial.