Plusieurs départs de feu ont été enregistrés durant les dernières quarante-huit heures. Pour la seule nuit de dimanche à lundi, ce sont vingt-cinq départs de feux au niveau des communes et localités Makouda (Thala Illilane et Azrou Ougadou), Mizrana (Tibacharine), Yakouren (Azrou), Draâ el Mizan (Tazrout), Abi Youcef (Takhlijt), illoula (Mzegene), Mekla ( Igoulfene), Aït Khellili (Ath Khir) et Tigzirt (Tifra). Alors que vingt-quatre feux ont été circonscrits, un foyer d’incendie demeure toujours en cours du côté du village Tifra, sur les hauteurs de la ville de Tigzirt ainsi qu’aux environs de Bouzeguène. Ces incendies ont causé des dégâts matériels importants dont la destruction de deux poulaillers, à Makouda, de 80 ha de broussailles, de 10 hectares de maquis et forêt et de quelque 600 arbres fruitiers. Grâce à l’intervention rapide des agents de la Protection civile, qui a mobilisé des moyens importants, dont une colonne mobile, des citoyens et les services des forêts, plusieurs villages et maisons menacés ainsi qu’un important patrimoine forestier, des poulaillers, des écuries et des champs ont été sauvés. Les conditions difficiles, marquées, notamment par des vents forts et une température ambainte bouillante ont handicapé l’intervention de la Protection civile. Cette dernière invite, dans un communiqué diffusé hier, «les citoyens particulièrement les riverains des massif forestiers et champs d’oliviers d’éviter toute forme d’incinération, nettoiement et d’enlever tout combustible tout autour des maisons et d’être vigilant en signalant tout départ de feu ». n