En visite jeudi dernier dans la wilaya d’Oum El Bouaghi, le directeur général des Forêts, Ali Mahmoudi, accompagné du chef de l’Exécutif, des élus et de responsables locaux de la wilaya, s’est rendu à la forêt Sidi Rghiss où il a donné le coup d’envoi de la colonne mobile.

Cette dernière, abritée par la wilaya sur décision de la direction générale des forêts, compte 24 agents émanant des wilaya d’Oum El Bouaghi,Tébessa, Mila ainsi que 8 camions Mercedes de lutte contre les incendies. Sa mission demeure l’intervention et le soutien des opérations de lutte contre les feux dans les trois wilayas. Il a assisté aussi à une manœuvre commune à laquelle ont pris part les pompiers et les forestiers avec leurs moyens d’intervention destinée à mesurer l’efficacité du dispositif de lutte contre tout éventuel incendie. Selon Ali Mahmoudi, « pas moins de 5 colonnes mobiles ont été installées en 2018 et 5 autres en 2019. Une dizaine d’autres seront installées en 2020 et l’objectif demeure l’installation d’une colonne dans chaque wilaya. Au total, 4 260 ha de forêt ont été endommagés dans 578 incendies déclenchés à travers le territoire national, cette année, à cause des chaleurs ayant sévi, particulièrement dans les wilayas de Tissemsilt, Aïn Defla, Tizi Ouzou». «Cependant, l’analyse des chiffres, notamment durant la période s’étalant entre 2000 et 2018, où il a été comptabilisé des pertes annuelles de 32 000 ha, nous permet de conclure que la situation est ordinaire et elle s’améliorera avec le renforcement des effectifs et moyens des directions générales des forêts et de la Protection civile décidé par les pouvoirs publics », a déclaré à l’occasion le directeur général des forêts. Le chef de l’Exécutif a tenu à rappeler l’importance du patrimoine forestier de la wilaya d’Oum El Bouaghi, avoisinant le taux de 15% par rapport à la superficie globale de la wilaya, ce qui nécessite la vigilance des riverains, agriculteurs et citoyens pour le conserver. Pour rappel, la superficie globale de la wilaya d’Oum El Bouaghi est estimée à 618 756 ha, dont 82 765 ha de forêt, soit
34 759 ha de forêt naturelle, 23 352 ha de maquis et 24 654 ha de reboisement et les principales essences, le pin d’Alep, le chêne vert et le sapin. n