Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) estime nécessaire la poursuite du Hirak populaire jusqu’à la satisfaction de ses revendications politiques relatives à la transition démocratique et au respect des libertés fondamentales.
Dans un communiqué sanctionnant les travaux du conseil consultatif, le parti plaide pour le maintien de la pression populaire sur le pouvoir. « Le Conseil consultatif appelle à la poursuite du Hirak populaire et le maintien de ses revendications relatives à la transition démocratique et au respect des libertés fondamentales », lit-on dans le document rendu public hier. Le parti se félicite, en outre, de la réussite des marches populaires de vendredi dernier, en dépit, déplore-t-il, des tentatives visant à affaiblir le mouvement et à l’infiltrer.
Pour rappel, les participants au Forum du dialogue national étaient accusés par certains animateurs du Hirak de vouloir détourner le mouvement de ses revendications relatives au départ du régime. En ce qui concerne le Forum du dialogue national, le conseil consultatif du MSP a réitéré son attachement à la feuille de route adoptée par ce dernier pour sortir de la crise. « Le conseil renouvelle son attachement à la feuille de route de sortie de crise, adoptée lors des travaux du Forum du dialogue national », indique la même source, qui appelle aussi bien la classe politique nationale et le pouvoir à suivre cette démarche de sortie de crise.
Toujours au sujet de la sortie de crise, le conseil consultatif du MSP estime que seul un dialogue « sérieux », « responsable » et « une volonté politique sincère » pourront permettre de dépasser la conjoncture politique actuelle. Evoquant la lutte contre la corruption et l’incarcération de hauts ex-responsables de l’Etat, la même source appelle au traitement équitable et global de ce phénomène qui est une conséquence directe des fraudes électorales, note le parti. Enfin, le MSP a félicité les lauréats de l’examen du baccalauréat et les joueurs de l’équipe nationale du football pour avoir remporter la Coupe d’Afrique des Nations.