Un avion d’Air Algérie, devant assurer lundi la desserte El Oued-Paris, a atterri à Constantine pour vérification avant d’être remplacé par un autre appareil qui s’est chargé de transporter les passagers à leur destination finale, a précisé la compagnie nationale du transport aérien, rapporte l’APS. « L’appareil, un Boeing 600, a été remplacé par un autre avion et le vol El Oued-Paris, avec la totalité de ses passagers, a décollé de l’Aéroport international de Constantine Mohamed-Boudiaf », a fait savoir Air Algérie, précisant qu' »il ne s’agit pas d’un cas d’urgence mais d’un Quick Return Flight (QRF)« , une expression employée en aéronautique pour désigner un avion qui doit retourner au sol pour effectuer une vérification technique, autrement dit une norme de sécurité dans l’aérien parfaitement maîtrisée. Selon la même source, il est préférable d’effectuer ce genre d’opération (QRF) sur le sol algérien qu’à l’étranger car la différence des coûts est très importante.