Le match de la finale de la CAN 2019 Algérie-Sénégal s’est invité dans les placettes publiques et autres espaces ouverts, où ont été installés des écrans géants qui ont permis à des milliers de gens de suivre la partie dans une ambiance populaire qui cadre avec celle des manifestations qui se sont déroulées à travers toutes les wilayas du pays. Ce moment historique a été ainsi vécu par de nombreux Algériens devant des écrans géants installés pour la circonstance aux quatre coins du pays. L’initiative a été encouragée par l’engouement suscité à l’occasion des matchs précédents, notamment celui des quarts de finale contre le Nigeria. Le Onze national, drivé par le sélectionneur Djamel Belmadi, a fait rêver tout un peuple, ce qui a donné lieu à une mobilisation sans discontinuer pour la cause des Verts. D’ailleurs, une ambiance fiévreuse, faite d’excitation et de fébrilité, s’est emparée du pays dès la matinée d’hier. Et pour suivre le match, les autorités locales de chaque wilaya ont installé des écrans géants. En effet, que ce soit à Alger, Blida ou Tipasa, les supporters algériens se sont retrouvés devant ces écrans pour vibrer et supporter ensemble leur équipe. En somme, vivre les sensations du match dans une ambiance festive. D’ailleurs, on pouvait les voir parader au niveau du stade Ouaguenouni d’Alger centre, par exemple. A ce niveau, un immense écran géant a été installé avec des gradins pour contenir un maximum de monde. A Oran, cette expérience a été aussi tentée. Et c’est une nouveauté pour cette wilaya. Deux écrans géants ont été installés sur l’esplanade de Sidi M’hamed Benaouda et au Jardin méditerranéen, respectivement gérés par l’APC d’Oran et les services de la wilaya, pour retransmettre toutes les rencontres de la CAN 2019. L’affluence est nombreuse, les lieux étant investis par les familles avec des pointes enregistrées pendant les week-ends. Pour sa part, la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Tissemsilt a installé 25 écrans géants au niveau des structures des jeunes leur permettant de suivre les matches de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de football CAN 2019. Les cafés sont aussi les meilleurs endroits pour regarder les matches et vibrer aux différents dribbles. Les Algériens ont l’habitude de s’y donner rendez-vous pour suivre les matches du jour. Et une aubaine pour le gérant des lieux pour doubler, voire tripler sa recette quotidienne.
Des téléviseurs
en renfort… et une fièvre montante
Fait marquant durant cette coupe d’Afrique… plusieurs supporters avaient installé des chaises, des fauteuils, des téléviseurs amenés de chez eux pour regarder le match en plein air. Que ce soit à Alger centre, Belcourt, Hydra… le mode opératoire était le même. Ainsi, ils ont mis le paquet. Car les fans des « Fennecs » y croient en tout cas et entretiennent la flamme de l’espoir, y compris dans les quartiers où leur regain d’engouement a entraîné les plus sceptiques dans la dynamique de soutien aux footballeurs algériens. Jeudi soir déjà, dans les principaux quartiers d’Alger, du centre-ville à la banlieue de la capitale, les rues étaient habillées aux couleurs nationales, les drapeaux flottant au-dessus des maisons et des rues dont les sols sont peints en vert-blanc-rouge. Dans les différentes artères, des supporteurs étaient à l’œuvre jusque tard dans la soirée, pour décorer, peindre les rues, les embellir encore et encore des images partagées sur les réseaux sociaux qui incitent les uns et les autres à redoubler d’imagination.
L’engouement n’est peut-être pas à la mesure de la douce folie, née de l’épopée des « Verts » à la CAN de 1990 et au Mondial 2014, ou même à l’occasion de la confrontation algéro-égyptienne au Soudan en 2009. Mais il est à parier que l’ambiance festive atteindrait ce niveau en cas de sacre final, ne serait-ce que parce que les générations nées après 2000, seront ensuite assurées de pouvoir enfin conter une autre histoire footballistique que celle dont leurs pères et oncles étaient les témoins et gardiens de la mémoire.<