Le centre de vacances et de loisirs dédié aux jeunes de la wilaya de Tipasa a accueilli, pour sa première session du 29 juin au 13 juillet, 277 enfants venus des wilayas de Ghardaïa et de Tiaret pour un séjour balnéaire et de visites touristiques dans les cadre de l’opération de solidarité lancée par le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine.

Le coup d’envoi de cette première session, qui sera suivie de deux autres qui se poursuivront jusqu’au 10 août pour l’accueil d’autres enfants de l’intérieur et du sud du pays, a été supervisée par des responsables locaux qui ont donné des consignes pour une bonne prise en charge des petits colons, dont l’âge varie entre 6 et 14 ans, en matière d’hébergement, de restauration, d’animation et de sécurité, durant leur séjour dans la wilaya de Tipasa. Ce camps de vacances entre dans le cadre du programme de résidences de solidarité lancé par le ministère à partir de Tipasa au niveau du centre médicopédagogique de Douaouda qui va toucher, à l’échelle nationale, près de 1 000 enfants de 34 wilayas, dont plus de 4 000 issus de familles démunies des régions côtières. La ministre avait annoncé lors de sa visite que l’opération a été élargie, cette année, aux enfants des familles démunies des régions côtières dont 20% souffrant de divers handicaps et pris en charge dans les centres du secteur de la solidarité. Dans ce cadre, le ministère a prévu, pour cet été 2019, d’envoyer en vacances 9 600 enfants qui viendront de 34 wilayas et 4 400 enfants des wilayas côtières dans le cadre de l’opération de solidarité au bénéfice des enfants handicapés et d’autres issus de familles démunies qui ne disposent pas d’un budget vacances. Le budget débloqué pour cette opération est destiné à leur prise en charge en matière de transport, d’hébergement, d’assurance, de protection sanitaire, en plus de l’octroi à chacun d’un trousseau composé de divers objets, comme des vêtements d’été, des maillots de bains et d’autres accessoires propres à la saison estivale. Ces enfants sont répartis entre les centres de Tipasa, Douaouda et Cherchell, Ces résidences de solidarité pour l’assistance et l’accompagnement des familles nécessiteuses et la lutte contre la précarité et la pauvreté ont bénéficié d’un budget alloué par la Caisse nationale de solidarité de l’ordre de 331 millions DA. Destinées à accueillera des enfants au niveau de
33 centres à travers 14 wilayas côtières, à raison de
3 sessions dont la première a débuté le 25 juin et la dernière sera clôturée le 10 août, ces sorties en vacances œuvrent à la concrétisation de la solidarité et du principe de l’égalité des chances entre tous les enfants du pays et leur protection de la débauche et de la déperdition scolaire. Ces résidences constitueront aussi, selon les encadreurs, un espace de préparation et d’éducation des enfants aux échanges interrégions et, par delà, aux principes de cohabitation et de l’acceptation de la différence en particulier en compagnie des enfants handicapés.