Portés disparues depuis trois jours dans le désert de Tanezrouft,  prés de la frontière malienne, cinq membres d’une même famille ont été retrouvés, samedi, sans vie . Deux autres personnes ont été retrouvées saines et sauves.Les sept personnes, dont trois femmes et un enfant, étaient à bord d’ un véhicule 4*4 de marque Hilux/Toyota sur la route reliant Bordj Badji Mokhtar et Reggane au niveau du point kilométrique 90 km. Elles se sont égarées, vendredi dernier,  dans le désert à 160 km Sud de Reggane. Les cinq personnes d’une même famille, ont été retrouvées samedi mortes après  plusieurs jours de recherche, par une équipe de volontaires et de guides du désert tandis que le chauffeur du véhicule et un ressortissant africain ont été retrouvé vivants. Les défunts sont morts de soif, selon les premières constatations.
Selon des sources locales, les rescapés  ont été évacués par hélicoptère vers la base militaire de Reggane ou ils ont reçu les soins nécessaires. Six ambulances ont été déployés pour le  transfert des cadavres vers la morgue de l’hôpital de la ville.Ce dimanche  matin, les habitants de la région de Bordj Badji Mokhtar (wilaya d’Adrar)  ont organisé,  une marche de protestation pour exprimer leur colère et réclamer la réfection et la réhabilitation de la route reliant ces deux villes situées à l’extrême sud algérien ainsi que l’installation  de nouvelles unités de la protection civile au niveau de Reggane et Bordj Badji Mokhtar.