et hommage à Saloua

Durant trois nuits de suite (les 10, 11 et 12 juillet), les familles cherchelloises et des estivants séjournant dans la région se sont abreuvés de musique andalouse au cours de la manifestation « Layali Magharibia » de Cherchell clôturée vendredi soir en apothéose.

La 8e édition des soirées andalouses de Cherchell, organisée par l’association locale Nassim Essabah au niveau du CEM Yamina Oudei, a rendu hommage à la chanteuse Saloua tout en offrant trois belles soirées andalouses animées par 6 associations musicales dont deux de la ville de Cherchell. La soirée de clôture a été un grand moment de plaisir et de détente avec la prestation de la chanteuse Naïma Dziria présente à cette fête marquant le 57e anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse que les jeunes de l’association ont tenu à célébrer à leur manière. Selon le président de l’association locale, Nassim Essabah, Mostefa Belenguer, en plus des prestations des six associations culturelles algériennes, la manifestation a été rehaussée par la présence de spécialistes marocains et tunisiens de la musique andalouse qui ont présenté des communications et animé les débats. Concernant les 6 associations présentes pendant les trois soirées à la manifestation, on citera la troupe de zorna de la ville de Blida, l’Association culturelle Motribia de Blida, l’Association Anadil d’Alger, l’Association Dar El Malouf de Constantine l’Association culturelle Enahdha d’Oran, accompagnées des classes supérieures et d’initiation de l’association Nassim Essabah et comme invités d’honneur trois chanteurs Hamidou, Aitlah Chekara et pour la clôture Naïma. Le programme de la manifestation a été agrémenté de conférences et débats qui se sont tenus à l’hôtel Césarée avec la participation du Tunisien Fethi Bousenina et Mortadha Aitlah Amrane du Maroc sans oublier l’incontournable Bendâamache Abdelkader, l’Algérien mordu de musique andalouse et directeur de l’AARC (Agence Algérienne de Rayonnement Culturel). L’hôte du Maroc s’est dit ravi de participer à cette rencontre organisée par Nassim Essabah qu’il a eu le plaisir de rencontrer à Tétouan où elle était invitée à l’occasion d’un hommage à Abdessadek Chekara en sa quatrième édition. Sa présence à Cherchell s’inscrit dans la démarche des mélomanes pour célébrer ce patrimoine ancestral et montrer que cette musique et ces rencontres dédiées à la musique andalouse avec ses différentes facettes, en plus du rapprochement entre associations et découverte des richesses des pays de la région, joue un grand rôle important dans l’unification du Maghreb. L’association musicale Nassim Essabah, créée en 2010, est la troisième association de la ville de Cherchell en plus d’Errachidia et El Kaissaria (et la septième au niveau de la wilaya de Tipasa), qui s’est distinguée par différentes participations dans les domaines de la musique haouzi et andalouse. Son parcours est en train de s’enrichir grâce à ses participations à divers festivals dont celui du haouzi à Tlemcen en 2012, 2014, 2015. Durant l’année 2016, elle s’est distinguée par sa participation, à deux reprises, au Festival national du malouf de Constantine. Elle a poursuivi son petit bonhomme de chemin en 2013 et 2014 puis en 2016 en représentant l’Algérie à une importante manifestation culturelle à Istanbul, en Turquie, de même qu’elle fut invitée en 2017 à Tunis pour participer à un événement culturel d’envergure internationale.