Belmadi (Sélectionneur d’Algérie) 
« La préparation était basée sur la récupération puisqu’on a joué il y a deux jours à peine. Quand on joue une demi-finale de coupe d’Afrique, la récupération se passe plus vite parce que tout le monde est motivé pour jouer. L’ensemble de l’effectif sera disponible pour ce match là.»

Sur Bounedjah : « Il travaille beaucoup. Voilà pourquoi je l’aligne. Il est à l’origine de beaucoup de nos buts. Il a marqué lors des éliminatoires et c’est l’un des meilleurs du monde sur le plan des statistiques… avec Messi et Cristiano Ronaldo. Même si ce n’est pas la même classe. Après chacun son avis. Penalty raté ou pas raté, il n’y a pas de soucis pour moi »
Sur le parallèle entre 1990 et 2019 : « La coupe qu’on a gagnée était en 1990 et c’était à la maison. Là, on est loin et c’est plus difficile. On court derrière notre objectif et on veut écrire l’histoire. Il reste deux marches à monter. Ce sont les plus élevées mais on fera tout pour ce sacre.»

Sur l’enthousiasme des Algériens : « Partout dans le monde il y a nos supporters. On sait qu’ils aiment le pays et le foot est important pour nous car c’est le sport « numéro 1 ». Il nous réunit tous. Ils ont eu de grosses émotions avant-hier avec beaucoup de suspense et des larmes de joie qui ont été versées. On sait que c’est un atout pour nous. On est poussés par cette énergie. On joue pour eux avant tout.»

Mehdi Abeïd (Milieu de terrain/Algérie)
« On sort d’un match difficile contre la Côte d’Ivoire. On a dû récupérer pour bien préparer cette rencontre. Le Nigéria a une bonne équipe avec beaucoup de qualité. On sait ce qu’on veut et on va donne le maximum pour passer cet obstacle. Le moral est bon. On est sur une série de matchs sérieux. On a fait de bonnes prestations et on espère être dans la continuité pour cette demie avec la même envie.»

Gernot Röhr (Sélectionneur/Nigeria)
« Après le match difficile contre l’Afrique du Sud on avait à récupérer. C’était la priorité. L’Algérie est une équipe qui a beaucoup de talent. On doit se préparer sérieusement et bien récupérer pour livrer la meilleure prestation possible. En tant qu’entraîneur on est toujours optimiste. On connait la qualité de l’adversaire mais on sait qu’on a une bonne équipe. Si on réussit les mêmes prestations que celles contre le Cameroun et l’Afrique du Sud, on pourra gagner. Mais nous sommes prudents parce que l’adversaire cette fois est de meilleure qualité. Ils ont de meilleures statistiques que nous.»

Sur les chances des deux équipes : « Le côté mental est très important. On a une équipe qui a su réagir à chaque fois qu’on a été bousculés ou menés au score. Je pense qu’on est prêt sur ce point. On a un mélange expérience et jeunesse qui est bon. Après chaque match est différent. Les deux équipes partent avec la même force mentale pour aborder ce match. L’aspect physique sera très important.»

Kenneth Omeru (défenseur/Nigeria)
« Je pense que le caractère et la qualité seront déterminants. On a de bons joueurs avec beaucoup de talents. On a de la qualité technique pour jouer n’importe quelle équipe. On connaît tout sur notre adversaire et on fera de notre mieux pour passer. On ne doit pas penser à la finale. Il faut avancer match par match et le prochain sera face à l’Algérie.»
M.T.