Le ministre des Ressources en eau, Ali Hammam a fait part jeudi soir à Annaba, de la disponibilité de 200 millions DA pour la réalisation des travaux de curage des oueds devant être lancés durant le mois d’août prochain dans le cadre du programme de protection des dangers des inondations dans cette wilaya.
La maîtrise des techniques de protection des dangers des inondations et de l’amélioration de l’alimentation en eau potable figure parmi les priorités du département des ressources en eau, a précisé le ministre au cours d’une rencontre avec les cadres du secteur dont des experts à la retraite tenue au siège de la wilaya à l’issue d’une visite de travail dans les wilayas d’Annaba et d’El Tarf.
En plus du barrage protecteur de la localité Boukantas à la plaine ouest dont les travaux ont été lancé, il a été procédé à l’élaboration d’un programme pour le curage des oueds à lancer à partir du mois d’août prochain et le nettoyage et l’aménagement des cours des eaux pluviales, des projets au sujet desquels le ministre a donné des instructions pour faire appel aux experts du secteur, notamment ceux à la retraite pour assurer un meilleur encadrement des travaux et la promotion du rendement des ressources humaines de ce secteur sensible.
La wilaya d’Annaba a réservé une enveloppe financière de 4 milliards Da destinée au renforcement de l’alimentation en eau potable (AEP), a ajouté le ministre rappelant les multiples projets inscrits dans le cadre d’un programme d’urgence dont a bénéficié cette wilaya et qui seront réceptionnés «avant fin 2019» en vue de promouvoir le service public relatif à l’AEP.
A ce titre, M. Hammam a rappelé des projets d’adduction d’eau vers les communes d’Aïn El Berda, le renforcement du couloir Chétaibi- Berrahal et le transfert des eaux vers la nouvelle ville Draâ Erriche en attendant la réalisation d’une station de dessalement des eaux de mer dans la wilaya d’El Tarf.
Au cours de sa visite dans la wilaya d’Annaba, le ministre a inauguré la station de pompage de la nouvelle ville Draâ Erriche destinée à l’alimentation en eau potable des habitants de ce site urbain.
Le ministre a également posé la première pierre d’un barrage protecteur des inondations à la localité Boukantas à la plaine ouest de la ville d’Annaba pour lequel un budget de
4,5 milliards DA a été réservé pour un délai de réalisation de 36 mois.
Ce projet a été confié à trois entreprises publiques spécialisées en la matière, a-t-on rappelé. (APS)