La ville de Aïn El Hammam, une cinquantaine de kilomètres à l’est de Tizi Ouzou, vient de se renforcer en structures de santé de proximité. Une deuxième PMI, service spécialisé dans la santé maternelle et infantile ouvrira bientôt ses portes au niveau de la polyclinique située au chef-lieu de la daïra/commune de Aïn El Hammam. Ce renforcement impératif des soins pour tous est venu afin de couvrir entièrement un bassin de population dépassant les 25 000 habitants en soins de proximité notamment, les actes vaccinaux (infantile), le suivi des femmes enceintes captées pour consultations. « Cet acquis, aujourd’hui consenti, est venu suite aux efforts du responsable du service épidémiologique et de médecine préventive de l’Etablissement public de santé de proximité d’Iferhounène et du staff administratif de cet établissement », précise-t-on au niveau de la direction de wilaya de la santé et de la population. La ville de Aïn El Hammam dispose déjà d’un établissement hospitalier de proximité dont la construction remonte au début du 20e siècle et dessert la population d’au moins six communes, relevant des daïras de Aïn El Hammam et Iferhounene. La région a bénéficié d’un autre hôpital dont les travaux ont été lancés au début de l’année en cours par l’ex-ministre de la Santé et de la population, le Pr Hesbellaoui.