Prévue du 11 juillet au 31 août, le programme estival de l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) a débuté, jeudi soir, par un concert dédié à la musique algérienne au Casif de Sidi Fredj. Une triple représentation a mis en scène la chanson kabyle, le chant chaoui et le patrimoine populaire oranais, interprétés par trois artistes de renom, Massi, Salim Chaoui et Chaba Zahouania, devant un public nombreux. A travers ces trois têtes d’affiche, l’ONCI a ainsi donner le La de son programme pour l’été, qui comporte notamment des concerts de musique, des représentations d’humoristes mais aussi des projections cinématographiques ainsi que des animations pour enfants. Ce programme culturel, est placé sous la thématique «Vivez l’été avec l’ONCI», et plusieurs événements seront proposés à Alger, Tipasa, Oran et Constantine, dont la projection, ce dimanche 14 juillet à partir de 21h, du film pour enfant «Dumbo» suivie de «X-Men, Dark phoenix» au Casif de Sidi Fredj ainsi qu’au complexe culturel Abdelouahab-Salim à Chenoua, selon ses initiateurs.
Le spectacle d’ouverture, au Casif-Sidi Fredj, qui a été doté pour l’occasion de nouveaux équipements, notamment un écran géant ainsi qu’un nouveau système de projecteur et d’éclairage, a débuté, jeudi soir, avec près de deux heures de retard, mais la qualification de la sélection algérienne de football en demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations a ajouté un plus à l’ambiance, déjà festive, d’une représentation entamée par le patrimoine musicale kabyle. Le chanteur Massi a ainsi interprété une dizaine de chansons extraites des quinze albums qu’il a produits, notamment «Thaninna», «Az’Ziniw », «Amliyi» ou encore «Andi thellidh » et « Fou de toi », des titres qui ont fait son succès depuis ses débuts en 2004. Connu comme l’une des icônes de la chanson chaouie, l’artiste Salim Chaoui, qui a fait son entrée avec une introduction a capella d’un istikhbar typique des Aurès, suivie par des titres issus de ses neuf albums, dont «Aïn el kerma », une reprise du regretté Aïssa El-Djermouni. En clôture du spectacle d’ouverture, l’icône de la chanson oranaise Chaba Zahouania est montée sur scène sous les applaudissements du public. L’artiste, qui célèbre cette année ses « 43 ans dans la chanson», a enchaîné les titres face à un public visiblement conquis, «Yahiaou ouled bladi » (reprise d’El Hadj Rabah Driassa), « El ahlawa kayna h’na» ou encore «Mat’saloulich». Les trois artistes ont par ailleurs été accompagnés tout au long du concert par l’orchestre Frah El Djazaïr, dirigé par le pianiste Riad Messaoudène. Par ailleurs, La direction régionale d’Oran de l’Office national de la culture et de l’information (ONCI) a également lancé, jeudi dernier, son programme estival 2019, également sous le thème «Vivez l’été avec l’ONCI». Des soirées artistiques animées par des chanteurs versés dans différents styles et des projections en avant-première en Algérie de nouveaux films mondiaux, sont, entre autres, au menu d’un riche programme, et ce, jusqu’au
31 août prochain, a indiqué à l’APS sa première responsable, Nabila Benzerdjeb. L’Auditorium de l’hôtel Méridien abritera au moins cinq fois par semaine des soirées artistiques auxquelles seront conviés certains chanteurs de renom et d’autres étoiles montantes, a précisé la même source, informant que le prix d’entrée varie entre 500 et 1 500 DA, selon le programme de la soirée.