La wilaya de Tlemcen vient de lancer un concours entrepreneurial dédié aux start-ups innovantes dans les domaines de l’industrie, l’agriculture, la pêche, le tourisme, l’artisanat, les énergies renouvelables, l’environnement et les NTIC, selon un communiqué du cabinet du wali. Placé sous le haut patronage du wali, ce concours a pour objectif non seulement d’instaurer une culture de l’innovation chez les jeunes entrepreneurs et de stimuler leur esprit de compétition, mais aussi d’encourager et soutenir les idées novatrices dans les domaines précités pour un développement économique harmonieux et durable au niveau de la wilaya et, par ricochet, du pays. Dans ce cadre, il est prévu des récompenses pour les 3 premiers lauréats auxquels seront décernés en outre une médaille de l’ordre de mérite, 1er Prix : 500 000 DA, 2e Prix : 300 000 DA, 3e Prix : 200 000 DA. Les candidats sont invités à retirer le cahier des charges de la direction de l’industrie et des mines du 15 juillet au 15 août 2019 ; quant à la date limite du dépôt du dossier, elle est fixée au 15 septembre 2019. Il convient de souligner dans ce contexte que l’université Aboubekr-Belkaïd de Tlemcen a organisé, en avril dernier, un concours similaire dédié au domaine agricole, libellé «Filaha Startup Challenge ». Les porteurs de projet sélectionnés dans ce cadre devaient bénéficier d’une formation intensive gratuite au titre du Filaha Startup Challenge Master Class, assurée par des coachs professionnels issus du monde socioéconomique pour les accompagner et les aider à mieux définir les contours de leurs projets avant leur présentation finale. Dans ce sillage, le club des étudiants «Excellence club» de l’Ecole supérieure de management (ESM) de Tlemcen avait organisé, en avril 2018, un événement scientifique libellé «Excellence Camp» sous le thème «Tous unis pour une entreprise prospère». Ce workshop dédié à l’entrepreneuriat social, les compétences en management, en entrepreneuriat et en leadership, ainsi que les start-ups innovantes vitales au tissu économique, a vu la participation de pas moins de 180 étudiants (dont 80 venant d’autres wilayas) et des start-ups. Par ailleurs, lors de la clôture de la première université d’été du FCE à Tlemcen, qui s’était tenue en octobre 2015 à l’hôtel Renaissance, il avait été annoncé la création d’un fonds de 1 milliard de dinars pour aider les start-ups intégrées à Jil FCE (Le Forum des chefs d’entreprise pour les jeunes), à lancer leurs activités, sous forme de micros crédits.E. H.T.